Maux de langues: biopsie de la difficulté d'apprendre les langues en Belgique

Résultats de recherche: Contribution à une publication « grand public »Article

Résumé

Les élèves en Belgique francophone boudent le néerlandais, ne l'acquièrent pas ou mal et lui préfèrent l'anglais. Comment les préjugés, la motivation et les perceptions préconçues de la langue et de la communauté cible, influent l'appropriation d'une langue?
Titre traduit de la contributionLanguage aches: biopsy of the difficulté to learn languages in Belgium
langue originaleFrançais
Pages12-14
Nombre de pages3
Non141
Publication spécialiséeéduquer
EditeurLigue de l'Enseignement et de l'Education permanente
Etat de la publicationPublié - nov. 2018

Empreinte digitale Examiner les sujets de recherche de « Maux de langues: biopsie de la difficulté d'apprendre les langues en Belgique ». Ensemble, ils forment une empreinte digitale unique.

Contient cette citation