Une approche pragmatique du transfert personnel en langues des signes: La construction du discours et de l’action à visée illustrative

Résultats de recherche: Contribution dans un livre/un catalogue/un rapport/dans les actes d'une conférenceArticle dans les actes d'une conférence/un colloque

5 Téléchargements (Pure)

Résumé

Dans la présente contribution, nous défendons une théorie pragmatique iconique du transfert personnel en langues des signes. Le transfert personnel est une stratégie par laquelle le signeur adopte le rôle d’un référent dont il rapporte ou construit les énoncés, les pensées ainsi que le comportement corporel. La compréhension d’un tel changement de perspective est liée à deux observations. D’une part, le transfert personnel s’accompagne de la mobilisation par le signeur d’articulateurs non manuels : regard désengagé, rotation de la tête, inclinaison du corps et expression faciale du référent construit. D’autre part, les expressions déictiques accompagnées du transfert personnel sont interprétées depuis un autre contexte que celui de l’énonciation. Certaines approches du transfert personnel considèrent que le marquage non manuel qui en est caractéristique résulte d’une grammaticalisation spécifique aux langues des signes. Sur base d’études sur le phénomène dans différentes langues des signes ainsi que sur les comportements gestuels co-verbaux des locuteurs de langues vocales, nous proposons une explication du phénomène en termes de visée illustrative.
langue originaleFrançais
titreTravaux du Cercle Belge de Linguistique
rédacteurs en chefChristophe Béchet, Lot Brems, Marie Steffens
Nombre de pages15
Volume13
Etat de la publicationPublié - 2019

Série de publications

NomTravaux du Cercle Belge de Linguistique

Contient cette citation