Normativité et surdité : passer d'un déficit à une culture

Résultats de recherche: Contribution à un journal/une revueArticle

1 Downloads (Pure)

Résumé

Certains sourds affirment appartenir à une minorité culturelle et linguistique. Faut-il pour cela réfuter la présence d’un handicap, voire d’un déficit, ou les deux réalités peuvent-elles se conjuguer? Nous affirmons qu’une dialectique peut s’établir entre les visions déficitaire et culturelle de la surdité, de manière telle qu’il soit possible d’envisager la naissance d’une culture à partir de la réalité d’un déficit physiologique. Les modélisations du handicap y aident en mettant en avant l’interaction entre le déficit personnel et le milieu de vie. La notion de normativité chez Canguilhem invite à penser la création de normes par le vivant. Ces nouvelles normes sont à la fois biologiques et sociales chez l’être humain, comme nous le montre en particulier l’existence des langues signées.

mots-clés

  • Canguilhem
  • modèles du handicap
  • sourds
  • déficit
  • normativité

Citer ceci

@article{0848be97e63d46f8b5622b7c4f685a22,
title = "Normativit{\'e} et surdit{\'e} : passer d'un d{\'e}ficit {\`a} une culture",
abstract = "Certains sourds affirment appartenir {\`a} une minorit{\'e} culturelle et linguistique. Faut-il pour cela r{\'e}futer la pr{\'e}sence d’un handicap, voire d’un d{\'e}ficit, ou les deux r{\'e}alit{\'e}s peuvent-elles se conjuguer? Nous affirmons qu’une dialectique peut s’{\'e}tablir entre les visions d{\'e}ficitaire et culturelle de la surdit{\'e}, de mani{\`e}re telle qu’il soit possible d’envisager la naissance d’une culture {\`a} partir de la r{\'e}alit{\'e} d’un d{\'e}ficit physiologique. Les mod{\'e}lisations du handicap y aident en mettant en avant l’interaction entre le d{\'e}ficit personnel et le milieu de vie. La notion de normativit{\'e} chez Canguilhem invite {\`a} penser la cr{\'e}ation de normes par le vivant. Ces nouvelles normes sont {\`a} la fois biologiques et sociales chez l’{\^e}tre humain, comme nous le montre en particulier l’existence des langues sign{\'e}es.",
keywords = "Canguilhem, mod{\`e}les du handicap, sourds, d{\'e}ficit, normativit{\'e}",
author = "Isabelle Dagneaux",
year = "2016",
doi = "10.1016/j.alter.2015.11.004",
language = "Fran{\cc}ais",
journal = "Alter : Revue europ{\'e}enne de recherche sur le handicap",
issn = "1875-0672",
publisher = "Elsevier Masson",

}

Normativité et surdité : passer d'un déficit à une culture. / Dagneaux, Isabelle.

Dans: Alter : Revue européenne de recherche sur le handicap, 2016.

Résultats de recherche: Contribution à un journal/une revueArticle

TY - JOUR

T1 - Normativité et surdité : passer d'un déficit à une culture

AU - Dagneaux, Isabelle

PY - 2016

Y1 - 2016

N2 - Certains sourds affirment appartenir à une minorité culturelle et linguistique. Faut-il pour cela réfuter la présence d’un handicap, voire d’un déficit, ou les deux réalités peuvent-elles se conjuguer? Nous affirmons qu’une dialectique peut s’établir entre les visions déficitaire et culturelle de la surdité, de manière telle qu’il soit possible d’envisager la naissance d’une culture à partir de la réalité d’un déficit physiologique. Les modélisations du handicap y aident en mettant en avant l’interaction entre le déficit personnel et le milieu de vie. La notion de normativité chez Canguilhem invite à penser la création de normes par le vivant. Ces nouvelles normes sont à la fois biologiques et sociales chez l’être humain, comme nous le montre en particulier l’existence des langues signées.

AB - Certains sourds affirment appartenir à une minorité culturelle et linguistique. Faut-il pour cela réfuter la présence d’un handicap, voire d’un déficit, ou les deux réalités peuvent-elles se conjuguer? Nous affirmons qu’une dialectique peut s’établir entre les visions déficitaire et culturelle de la surdité, de manière telle qu’il soit possible d’envisager la naissance d’une culture à partir de la réalité d’un déficit physiologique. Les modélisations du handicap y aident en mettant en avant l’interaction entre le déficit personnel et le milieu de vie. La notion de normativité chez Canguilhem invite à penser la création de normes par le vivant. Ces nouvelles normes sont à la fois biologiques et sociales chez l’être humain, comme nous le montre en particulier l’existence des langues signées.

KW - Canguilhem

KW - modèles du handicap

KW - sourds

KW - déficit

KW - normativité

U2 - 10.1016/j.alter.2015.11.004

DO - 10.1016/j.alter.2015.11.004

M3 - Article

JO - Alter : Revue européenne de recherche sur le handicap

JF - Alter : Revue européenne de recherche sur le handicap

SN - 1875-0672

ER -