Normativité et surdité : passer d'un déficit à une culture

    Résultats de recherche: Contribution à un journal/une revueArticle

    1 Téléchargements (Pure)

    Résumé

    Certains sourds affirment appartenir à une minorité culturelle et linguistique. Faut-il pour cela réfuter la présence d’un handicap, voire d’un déficit, ou les deux réalités peuvent-elles se conjuguer? Nous affirmons qu’une dialectique peut s’établir entre les visions déficitaire et culturelle de la surdité, de manière telle qu’il soit possible d’envisager la naissance d’une culture à partir de la réalité d’un déficit physiologique. Les modélisations du handicap y aident en mettant en avant l’interaction entre le déficit personnel et le milieu de vie. La notion de normativité chez Canguilhem invite à penser la création de normes par le vivant. Ces nouvelles normes sont à la fois biologiques et sociales chez l’être humain, comme nous le montre en particulier l’existence des langues signées.
    langue originaleFrançais
    journalAlter : Revue européenne de recherche sur le handicap
    Les DOIs
    Etat de la publicationPublié - 2016

    mots-clés

    • Canguilhem
    • modèles du handicap
    • sourds
    • déficit
    • normativité

    Projets

    Les sourds, une minorité culturelle et linguistique : déni du handicap ou défi pour la culture ?

    Dagneaux, I., Meurant, L., Feltz, B., Frogneux, N. & Crommelinck, M.

    1/10/0921/12/17

    Projet: Recherche

    Fichier

    Activités

    • 1 Discours invité
    • 1 Présentation orale

    Les sourds, entre handicap et culture.

    Isabelle Dagneaux (Orateur)

    17 févr. 2018

    Activité: Types de discours ou de présentationPrésentation orale

    Surdit(é)ude : d'une "déficit" à une culture

    Isabelle Dagneaux (Orateur)

    27 févr. 2017

    Activité: Types de discours ou de présentationDiscours invité

    Contient cette citation