Du rôle de l’hypoxie cyclique sur la coopération entre cellules endothéliales et macrophages pour soutenir la croissance tumorale et le processus de métastatisation

Projet: Recherche

Description

Les différents composants du microenvironnement tumoral, qu’ils soient
cellulaires comme les cellules endothéliales et les macrophages associés
aux tumeurs (TAMs), ou physicochimiques comme la diminution temporaire
(hypoxie cyclique) ou chronique (hypoxie chronique) de l’apport en oxygène
participent de façon importante à la croissance tumorale. L’hypoxie favorise
l’angiogenèse et le recrutement de monocytes qui deviendront des TAMs.
Si ces effets sont actuellement bien décrits, peu de choses sont connues
sur les effets réciproques (i) des TAMs sur les cellules endothéliales et donc
sur l’angiogenèse et (ii) des cellules endothéliales sur le phénotype des
TAMs. Encore moins connue est l’influence qu’a l’hypoxie, qu’elle soit
chronique ou cyclique, sur ces paramètres. L’objectif de ce projet est
d’étudier de façon systématique les effets de ces deux types d’hypoxie sur
le phénotype angiogénique et inflammatoire des TAMs et leur interaction
avec les cellules endothéliales. Un intérêt particulier sera porté à l’influence
des cellules endothéliales sur la polarisation des TAMs et les implications
de celle-ci dans l’invasivité et la migration des cellules cancéreuses. Des
études utilisant un modèle murin approprié sont envisagées afin de
confirmer les résultats obtenus in vitro. L’ensemble de ces résultats
augmentera la compréhension du dialogue entre les différentes cellules
présentes dans une tumeur et des conséquences de ces interactions sur la
croissance tumorale et la métastatisation.
Titre abrégéCycling hypoxia and tumor inflammation
statutEn cours d'exécution
Les dates de début/date réelle1/10/1830/09/20

Attachement à un institut de recherche reconnus à l'UNAMUR

  • NARILIS