Evaluation et enseignement supérieur : un couple maudit, au bord du divorce ?

Résultats de recherche: Contribution dans un livre/un catalogue/un rapport/dans les actes d'une conférenceChapitre (revu par des pairs)

19 Téléchargements (Pure)

Résumé

Le présent chapitre conclusif poursuit un triple objectif. On rappellera d’abord combien l’évaluation est actuellement considérée comme suspecte aux yeux de beaucoup d’acteurs de l’enseignement supérieur. On cherchera ensuite à identifier les raisons précises de la défiance dont elle fait aujourd’hui l’objet alors que, paradoxalement, les pratiques effectives d’évaluation font et ont toujours fait partie de l’exercice ordinaire des métiers de l’enseignement supérieur. Enfin, sera esquissée une tentative de synthèse des chapitres précédents et plus généralement des communications présentées à l’occasion du 23e colloque de l’ADMEE dont cet ouvrage est issu, en cherchant à identifier les principaux objets sur lesquels portent les recherches les plus actuelles en matière d’évaluation dans l’enseignement supérieur. On montrera en conclusion que ces recherches mettent à jour une tension fondamentale qui tenaille actuellement les pratiques d’évaluation dans l’enseignement supérieur entre, d’une part, une nécessité de formaliser ces pratiques au nom d’un certain nombre de principes peu contestables tels que la transparence et la collégialité des décisions, et, d’autre part, les effets délétères et contre-productifs d’une formalisation excessive et en définitive illusoire. Dit plus crûment, trop d’évaluation formalisée finit par tuer l’évaluation et un équilibre délicat est sans doute à trouver entre, à une extrémité, une quasi absence d’explicitation des procédures et des normes qui conduit tout droit à l’arbitraire et renforce les relations de pouvoir et, à l’autre extrêmité, une hyper-explicitation qui alourdit considérablement l’exercice des métier du supérieur et qui, au nom d’une objectivité chimérique, masque les réels enjeux de l’évaluation et diffère le débat sur les valeurs qu’elle charrie inévitablement.
langue originaleFrançais
titreEvaluation et enseignement supérieur
EditeurDe Boeck
Pages273-322
Nombre de pages47
ISBN (imprimé)978-2-8041-7543-6
Etat de la publicationPublié - 2013

Contient cette citation

Romainville, M. (2013). Evaluation et enseignement supérieur : un couple maudit, au bord du divorce ? Dans Evaluation et enseignement supérieur (p. 273-322). De Boeck.