Projet ARES-CCD: PRD Évaluation des risques et de la vulnérabilité aux tremblements de terre - élaboration de solutions innovantes pour la réduction des risques et la communication durables en Haïti

Projet: Recherche

Détails du projet

Description

Le projet vise à développer une nouvelle approche de l'évaluation des risques de tremblement de terre en Haïti. En 2010, ce pays a été frappé par l'un des plus graves tremblements de terre de l'histoire de l'humanité. Depuis lors, de nombreuses actions d'urgence ont été mises en œuvre, mais sans développer une stratégie durable de surveillance des risques de tremblement de terre. En particulier, la plupart des activités impliquant des partenaires en Haïti ont été axées sur la géo-ingénierie et les études géophysiques et sismologiques. Cependant, la réduction durable des risques naturels nécessite également l'analyse de la vulnérabilité des populations. Il faut donc tenir compte de la résilience de la population face aux risques de tremblement de terre, qui varie en fonction des caractéristiques des individus, des ménages et des communautés.
L'objectif essentiel à atteindre dans le cadre de ce projet est de contribuer au renforcement des capacités locales dans le domaine de l'évaluation et de la réduction des risques sismiques totaux en Haïti par une analyse combinée des aléas et de la vulnérabilité qui y sont liés. Dans le cadre de la cible A (qui combine des parties du résultat 1 et l'ensemble des résultats 4 et 5 du cadre logique du projet), nous fournirons de nouveaux équipements de surveillance et une formation pour développer une expertise scientifique essentielle en Haïti afin d'étudier les risques de tremblement de terre. Dans le cadre de la cible B (combinant des parties du résultat 1 et l'ensemble des résultats 2 et 3 du cadre logique du projet), nous visons à développer des solutions innovantes pour développer des mesures de vulnérabilité sociale, des calculs de scénarios de risques sismiques et la communication des risques. Nous contribuerons également au nouveau programme de master en géosciences de l'Université d'État d'Haïti axé sur les risques géologiques, en renforçant la formation doctorale et postdoctorale pour former des experts nationaux capables d'assurer l'enseignement dans ce domaine. La durabilité des activités "géo" soutenues par les équipes belges en Haïti est illustrée par la nouvelle coordination de l'équipe Sud reprise par un ancien doctorant du projet "PIC", le professeur K. Guerrier. La faisabilité est renforcée par l'implication de stagiaires et de personnel technique dans les enquêtes.
En outre, pour chaque cible, nous formerons un groupe de travail, chacun comprenant des partenaires N et des partenaires S qui seront responsables des activités de formation et de recherche respectives.
statutEn cours d'exécution
Les dates de début/date réelle1/01/2031/12/23