Étude de la communication entre les kératinocytes humains normaux en sénescence réplicative ou en sénescence induite par les UVB et les cellules environnantes

  • Clotilde Hannart

Student thesis: Master typesMaster en biochimie et biologie moléculaire et cellulaire

Résumé

Le vieillissement de la population augmente dans le monde et représente un enjeu majeur pour le futur au niveau économique et social. Le vieillissement est caractérisé par diverses caractéristiques dont la sénescence cellulaire. En effet, l' accumulation de cellules sénescentes a été observée in vivo dans de nombreux tissus, dont la peau, et in vitro, après plusieurs passages en culture. Les cellules sénescentes sont caractérisées par une série de biomarqueurs tels que
des modifications morphologiques, une activité de la ~-galactosidase associée à la sénescence (SA-~Gal), un arrêt du cycle cellulaire et une modification de l' expression génique propre à la sénescence. Les cellules sénescentes présentent également un profil de sécrétion particulier appelé SASP (senescence associated secretory phenotype). Lors de ce travail nous nous sommes intéressés à la sénescence du kératinocyte, tant à la sénescence réplicative qu'à la sénescence prématurée induite par les UVB. Premièrement, nous avons réalisé une étude de l' effet des UVB à large spectre (broad-band, BB-UVB) sur l'induction de la sénescence chez les kératinocytes humains normaux. Nous avons déterminé
une dose de BB-UVB subcytotoxique (55 mJ/cm2 ) et analysé l' induction de la sénescence via l'étude de plusieurs biomarqueurs. La deuxième partie de ce travail consistait en l' étude de la communication entre les kératinocytes (jeunes et en sénescence réplicative ou induite par les UVB) et les kératinocytes jeunes ou les cellules cancéreuses A43 l. Ceci a été réalisé par l'utilisation de milieu conditionné en tests scratch afin d'étudier le comportement migratoire de ces cellules. Les résultats montrent que le milieu conditionné des kératinocytes jeunes et sénescents n'a pas d'effet sur le comportement migratoire des kératinocytes jeunes. Par contre, nous avons observé un effet positif du milieu conditionné de kératinocytes en sénescence réplicative sur la migration des A431 , en comparaison au milieu conditionné de kératinocytes jeunes. Cet effet semble être lié à des facteurs de nature protéique. Nous n'avons observé qu'un léger effet du milieu conditionné de kératinocytes exposés aux UV sur les A431 , par rapport au milieu conditionné des cellules contrôles.
la date de réponse2018
langue originaleFrançais
L'institution diplômante
  • Universite de Namur
SuperviseurFlorence Chainiaux Debacq (Promoteur)

Contient cette citation

'