Transcendance et intelligibilité de Dieu dans le livre de Job

    Research output: Contribution to journalReview articlepeer-review

    Abstract

    Face au mal, quelle est l’intelligibilité du Transcendant ? Alors que pour les amis de Job, la transcendance de Dieu est indifférente et son action inintelligible sinon dans le cadre de la théorie de la rétribution, le livre esquisse une autre voie. La rencontre avec le Dieu transcendant, puissant, sage, libre et bon atteste qu’Il est étrange mais pas totalement inintelligible : mystérieux. Mystère n’est pas inintelligibilité. Dans le mystère, on peut entrer. Job a toujours su que l’on pouvait s’adresser à Dieu. La révélation ne dissout pas le mystère, elle abrite un irrévélé qui n’est pas une porte fermée. Le mystère ne met pas fin aux questions et réponses mais autorise et requiert l’enseignement par Dieu : « tu m’instruiras ».
    Original languageFrench
    Pages (from-to)33-67
    Number of pages35
    JournalRivista Biblica
    Volume60
    Issue number1
    Publication statusPublished - 2012

    Cite this