La cancel culture, la technologie et le rôle des plateformes à l’aune du principe de la liberté d’expression

Research output: Contribution to journalArticle

192 Downloads (Pure)

Abstract

Expression d’origine américaine, la cancel culture désigne un mouvement multidimensionnel consistant en substance à ostraciser une personne considérée comme ayant tenu des propos ou posé des actes jugés offensants. Après avoir mis cette pratique en perspective, l’article propose, dans une première partie, quelques réflexions sur la façon dont la technologie et, en particulier, celle utilisée par les plateformes, peut accroître le phénomène et ses effets négatifs. Analysant dans une seconde partie la cancel culture à l’aune de la liberté d’expression et du numérique dans un État de droit, les auteurs s’interrogent sur la possibilité d’un changement du modèle économique de la toile et examinent les enjeux pour le droit de veiller à une démocratie respectueuse de la parole de chacun et balançant les intérêts poursuivis par les uns et les autres.
Original languageFrench
Pages (from-to)657-670
JournalJournal des Tribunaux
Issue number6915
Publication statusPublished - 2022

Cite this