Les contraintes logiques suspensibles dans les bases de données

  • Kassoum Sade Elhadj

Student thesis: Master typesMaster en sciences informatiques

Résumé

D'une manière générale, une base de données est un ensemble de faits (formules atomiques) et de contraintes d'intégrité. Une contrainte d'intégrité est alors une formule qui doit être au moins consistante avec l'ensemble des autres formules de la base de données. Cette vision masque quelque peu la distinction entre, par exemple, la contrainte selon laquelle l'âge d'une personne est
un entier naturel ( qui est une vérité dans l'univers du discours, mais peut être faux dans une implémentation particulière de la base de données), et la contrainte selon laquelle dans une classe il doit y avoir un seul professeur qui donne un cours ( qui est faux dans un univers de discours, si on constate qu'il y a deux professeurs dans une même classe). La seconde est appelée déontique et
contraint l'univers de discours; la première est une vérité forte de l'univers de discours et ne contraint pas cet univers; c'est plutôt une contrainte sur l'implémentation. Nous pensons que cette distinction est pertinente pour la conception de base de données, car elle impose une certaine discipline sur le concepteur de base de données. Nous montrons que ces deux types de contraintes peuvent être spécifiées dans un cadre unique, au moyen d'une variante déontique de la logique dynamique.
la date de réponse1995
langue originaleFrançais
L'institution diplômante
  • Universite de Namur
SuperviseurPIERRE-YVES SCHOBBENS (Jury)

Contient cette citation

'