L'application des politiques monétaires non-conventionnelles par la Banque Centrale Européenne

: Quel efficacité sur l'inflation ?

  • Nicolas Marcin

Thèse de l'étudiant: Master typesMaster en sciences économiques orientation générale à finalité spécialisée

Résumé

Depuis la crise financière de 2008, la Banque Centrale Européenne a introduit des mesures de politiques monétaires non-conventionnelles suite à des anticipations d'inflations bien inférieures à l'objectif d'inflation à moyen terme. Ces mesures comprennent des taux négatifs, des prêts sur le marché avec des montants plus élevés qu'avant la crise financière aux banques commerciales à court et à moyen terme, un accroissement du bilan de la Banque Centrale Européenne et un assouplissement quantitatif.
Une augmentation des réserves de liquidité des banques commerciales et un accroissement de la masse monétaire entraînent un accroissement de la croissance de l'économie, une diminution du taux de chômage et in fine par une augmentation du taux d'inflation. Dès lors, ces mesures de politiques monétaires non-conventionnelles devraient engendrer une augmentation de l'inflation dans la zone euro.
Les mesures de politiques monétaires non conventionnelles ont eu un impact indéterminé et faible sur l'inflation à posteriori et sur les anticipations d'inflations. Les mesures de refinancement à moyen (MRO) et à long (LTRO) terme ont eu un impact positif sur l'inflation à posteriori et un impact négatif sur les anticipations d'inflations. L'instauration d'un assouplissement quantitatif et l'augmentation du bilan de la Banque Centrale Européenne a eu impact faible voire négatif sur les anticipations d'inflations. Par contre, la réduction du taux de refinancement a eu un effet un positif sur les anticipations d'inflations à court et à moyen terme.
Les mesures de refinancement à court (MRO) et à long terme (LTRO) ont eu un impact positif sur les anticipations d'inflations quand le taux d'inflation était inférieure à 2 %. Par contre, la diminution du principal taux directeur de la Banque de Centrale Européenne a eu impact faible sur les anticipations d'inflation.
Date de réussite2 sept. 2019
langueFrançais
Institution diplomante
  • Université de Namur
SuperviseurOscar Bernal Diaz (Promoteur)

mots-clés

  • Banque Centrale Européenne
  • cible d'inflation
  • taux de refinancement
  • mesure de politique non conventionnelle
  • inflation
  • assouplissement quantitatif et qualitatif
  • Opération de financement à plus long terme (LTRO)
  • Programme d'achat des obligations sécurisées (CBPP)
  • Bilan de la Banque Centrale Européenne
  • programme d'achat des obligations des États et du secteur privé (SMP)
  • Opération monétaire sur titres (OMT)

Citer ceci

L'application des politiques monétaires non-conventionnelles par la Banque Centrale Européenne: Quel efficacité sur l'inflation ?
Marcin, N. (Auteur). 2 sept. 2019

Thèse de l'étudiant: Master typesMaster en sciences économiques orientation générale à finalité spécialisée