La référence à la vulnérabilité dans le droit de la protection sociale

: Des sciences humaines et sociales au droit positif

  • Jean-François Neven

Thèse de l'étudiant: Doc typesDocteur en Sciences Juridiques

Résumé

a thèse étudie les potentialités de la notion de vulnérabilité pour le droit de la protection sociale, sur la base de différentes approches non juridiques de cette notion.
Elle part du constat que si le droit de la protection sociale fait régulièrement référence à la vulnérabilité, cette dernière ne s’inscrit pas dans une tradition juridique particulière mais résulte plutôt de la réappropriation d’une notion qui s’est développée en-dehors du droit. Tenant compte de cette origine, la thèse adopte, vis-à-vis du droit positif, « un point de vue externe modéré », c’est-à-dire un point de vue dans lequel l’étude reste centrée sur le phénomène juridique, mais est alimentée par des éléments extérieurs au droit.
Une grille de compréhension de la référence à la vulnérabilité est mise au point sur la base d’analyses développées en sciences humaines dans le cadre d’une approche tantôt élargie, tantôt au contraire catégorielle de la vulnérabilité, la première renvoyant à la vulnérabilité comme caractéristique communément partagée, la seconde à la vulnérabilité de certaines catégories de personnes. Cette grille est ensuite appliquée à différents dispositifs juridiques faisant explicitement appel à la vulnérabilité de leurs destinataires, de manière à comprendre la portée de la référence à la vulnérabilité dans ces dispositifs. Ces différents cas d’étude concernent la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme, l’accueil des demandeurs d’asile, la contractualisation du droit à l’intégration sociale et le dispositif communautaire flamand « d’aide sociale générale ».
La dernière partie de la thèse articule les constats tirés de l’application de la grille de compréhension aux dispositifs juridiques étudiés avec des orientations plus normatives : il s’agit de voir ce que la référence à la vulnérabilité peut apporter au droit de la protection sociale et dans quelles circonstances/à quelles conditions cette référence est la plus féconde.
Date de réussite14 déc. 2018
langueFrançais
Institution diplomante
  • Université de Namur
SuperviseurValérie Flohimont (Promoteur), Marc Nihoul (Président), Dominique Lambert (Jury), Jean-Louis Gérard (Jury), Diane Roman (Jury) & Daniel Dumont (Jury)

mots-clés

  • Vulnérabilité
  • protection sociale
  • interdisciplinarité
  • point de vue externe modéré
  • Cour européenne des droits de l'homme
  • demandeurs d'asile
  • contractualisation du droit à l'intégration sociale
  • aide sociale
  • aide sociale générale
  • protection sociale flamande
  • cohésion sociale
  • subsidiarité
  • handicap
  • vulnérabilité intrinsèque
  • éthique du care

Citer ceci

La référence à la vulnérabilité dans le droit de la protection sociale: Des sciences humaines et sociales au droit positif
Neven, J. (Auteur). 14 déc. 2018

Thèse de l'étudiant: Doc typesDocteur en Sciences Juridiques