La dépression dans le cancer du pancréas
: un signe avant-coureur ?

  • Marie DELESTIENNE

Student thesis: Master typesMaster en sciences pharmaceutiques, à finalité spécialisée

Résumé

Ce mémoire a exploré la relation complexe existant entre la dépression et le cancer du pancréas, en mettant en évidence les liens potentiels entre ces 2 conditions et des hypothèses mécanistiques biologiques. Il est clair que ces 2 affections ont des implications profondes sur la santé physique et mentale des individus concernés. Depuis de nombreuses années, la dépression est considérée comme un symptôme avant-coureur du cancer du pancréas. Une collaboration étroite entre les professionnels de la santé mentale et les spécialistes du cancer est nécessaire pour offrir un soutien adéquat, une évaluation précoce et une intervention thérapeutique aux personnes atteintes de cette maladie complexe. Les programmes de dépistage et de sensibilisation doivent être développés et adaptés pour permettre de diagnostiquer des patients atteints de cancer du pancréas de façon précoces. Outre les douleurs abdominales et la perte de poids soudaine et inexpliquée, les symptômes dépressifs, avec ou sans autres symptômes, pourraient sensibiliser au dépistage de ce cancer. Pour faire face à ces 2 problèmes de manière efficace, il est crucial d'adopter une approche intégrée en fournissant un soutien émotionnel et une prise en charge globale aux patients touchés. Notre étude et la littérature corrobore le lien qui existe entre les 2 et la présence d’affects dépressifs qui survienne dans un ciel serein doivent être considérés comme des indices potentiels pouvant mener au diagnostic de ce cancer. Ce symptôme est parfois sous-dépisté et sous-diagnostiqué et certainement sous-traité comme notre étude l’a montré.
la date de réponse25 août 2023
langue originaleFrançais
L'institution diplômante
  • Universite de Namur
SuperviseurClaire Wachters (Promoteur) & Romain Siriez (Copromoteur)

Contient cette citation

'