La coordination en situation d'urgence: une approche située.

Thèse de l'étudiant: Doc typesDocteur en Sciences économiques et de gestion

Résumé

L’objectif de la thèse est d’analyser le fonctionnement collectif en situation d’urgence. Sur base de données récoltées dans le cadre d’exercices d’urgence de grande ampleur, l’idée est de parvenir à éclairer les différentes dimensions psychosociales et organisationnelles qui sous-tendent la coordination entre acteurs. La problématique s’est construite sur base de deux constats, à l’issue de l’étude de la littérature sur la gestion des crises, et en particulier la coordination en situation d’urgence. D’une part, le concept de coordination, régulièrement cité comme fondamental dans la compréhension des situations critiques, n’est pas analysé en profondeur. D’autre part, les études existantes, souvent menées a posteriori (sur base de récits d’accidents par les acteurs), ne permettent pas de comprendre les phénomènes à l’œuvre dans ces situations. Les récits reconstruits a posteriori par les acteurs, et les phénomènes individuels et collectifs dont ils ne sont eux-mêmes pas conscients, sont des incitants à mener des observations « in situ ». Le projet utilise une méthode de collecte de données originale, impliquant plusieurs chercheurs, et basée sur la collecte d’enregistrements vidéo dans les différents sites impliqués lors des exercices d’urgence. Cette démarche permet par conséquent d’aboutir, lors de l’analyse des données, à la fois à une vue d’ensemble et à un enregistrement détaillé des interactions entre acteurs et sites impliqués. La coordination en situation d’urgence est étudiée sous ses différents aspects : en coprésence et à distance ; au sein d’une même organisation et entre deux ou plusieurs organisations. La thèse poursuit plusieurs objectifs : • Un objectif d’ordre théorique, en intégrant la littérature sur la coordination dans les théories des organisations et dans les approches centrées sur les situations d’urgence et de crise • Un objectif méthodologique, en utilisant une méthode située et collaborative de récolte de données audiovisuelles sur des exercices d’urgence de grande ampleur. Ces données audiovisuelles ont l’avantage de nous permettre d’accéder à l’aspect multimodal des interactions. Notre matériau est constitué de 11 exercices, organisés en France et en Belgique, qui représentent environ 150 heures d’enregistrements. • Un objectif d’élaboration théorique à partir de l’analyse des données : Les situations d’urgence sont considérées comme des situations en équilibre instable à plusieurs niveaux : au niveau de la structure, des tâches mais aussi des interactions et du sens. L’objectif de l’analyse des données est de mettre en évidence les mécanismes structurants dans les situations d’urgence à ces différents niveaux. L’objectif est également d’observer dans quel contexte ces mécanismes émergent. L’analyse utilise le concept de travail d’articulation pour détecter les modalités qui permettent à la coordination d’avoir lieu. Le résultat de l’analyse permet par ailleurs d’identifier les différentes tensions inhérentes à l’activité collective dans l’urgence, et les leviers qui permettent aux acteurs de gérer ces tensions • Un objectif d’élaboration méthodologique à partir de l’expérience de terrain : Nous avons constaté de graves lacunes sur le terrain en matière d’observation des exercices. Les acteurs qui sont préposés à l’observation des exercices ne possèdent bien souvent aucune autre directive que celle de vérifier les écarts par rapport au plan. Il existe un besoin en matière de construction d’une grille d’observation et d’analyse des exercices d’urgence. Les différentes modalités du travail d’articulation aux différents niveaux permettront d’élaborer une grille d’analyse/grille de lecture des exercices d’urgence. Cette grille pourra faire l’objet d’une réappropriation par les acteurs de terrain.
la date de réponse12 oct. 2009
langue originaleFrançais
L'institution diplômante
  • Universite de Namur
SuperviseurJean-Marie JACQUES (Promoteur), Alain Vas (Président), Anne WALLEMACQ (Jury), Marie-Christine Therrien (Jury) & Benoit Journé (Jury)

Contient cette citation

La coordination en situation d'urgence: une approche située.
Latiers, M. (Auteur). 12 oct. 2009

Thèse de l'étudiant: Doc typesDocteur en Sciences économiques et de gestion