Freshwater prawn - rice culture : development of a sustainable system in the Mekong delta, Vietnam.

Traduction de l'intitulé de la thèse: Analyse de la crevette géante dans le delta du Mekong, Vietnam (caractéristiques, reproduction, alimentation, récolte et consommation) en vue de rentabiliser la production.
  • My Lan Pham Truong Yen Lam

Thèse de l'étudiant: Doc typesDocteur en Sciences

Résumé

En 2003, de jeunes Macrobrachium rosenbergii furent stockés à 2, 4 et 6 postlarves/m2 ainsi qu’à 1, 2 et 3 juvéniles/m2 dans deux systèmes de culture: riz et crevettes produits soit en même temps (intégration) soit successivement (rotation). Les crevettes étaient alimentées de granulés deux fois par jour. Les niveaux d’eau dans les casiers rizicoles ont été maintenus identiques dans les 2 systèmes. Les concentrations en oxygène dissous dans le système intégré étaient plus faibles que dans le système en rotation. La croissance des crevettes a diminué aux plus fortes densités. Les crevettes dans le système en rotation ont grandi plus rapidement que dans le système intégré. Les récoltes à partir de postlarves se sont étalées de 286 ± 32 à 516 ± 51 et de 412 ± 17 à 584 ± 37 kg/ha respectivement dans le système intégré et en rotation. Les récoltes à partir de juvéniles se sont étalées de 251 ± 16 à 430 ± 54 et de 297 ± 24 à 486 ± 36 kg/ha respectivement dans le système intégré et en rotation. Cependant, à plus forte densité, les coûts d’investissement augmentent significativement (P < 0,05), tandis que le profit diminue significativement (P < 0,05). A faible densité le rapport coûtbénéfice et le profit ont été les plus élevés (P < 0,05). Finalement, le système intégré riz-crevette donne des profits plus faibles que le système en rotation. En 2004, une expérience sur les effets de différentes densités de mise en charge (1, 2, 3 et 4 PL/m2) et des types d’aliments, granulés uniquement (G) ou granulés et viande d’escargot (GE), sur la production et les aspects économiques de la culture riz-crevette en rotation ont été effectués dans les mêmes installations que précédemment. Les niveaux d’eau ont varié de 0,3 à 0,6 m dans les zones de production du riz. Les températures de l’eau ont été plus élevées que la température optimale pour la crevette du moins à midi pendant les mois les plus chauds. Après 7 mois, les taux de survie ont été de 28,0 à 50,3 %. Les poids moyens finaux étaient de 32,0 à 39,8 g/crevette. Les récoltes s’étalaient entre 194 82 373 ±32 kg/ha. Aucune différence statistique (P < 0,05) concernant les paramètres de production n’a été enregistrée entre les deux types d’alimentation. Les coûts totaux ont augmenté significativement (P < 0,05) à plus fortes densités de mise en charge mais n’étaient pas différents selon les types d’aliments. Le profit net et le rapport coût bénéfice ont été significativement plus élevés avec les aliments combinés (GE) qu’avec les granulés seuls (G). Nos travaux démontrent que la récolte (394 ± 22 kg/ha) et le rapport coût bénéfice du traitement aliment combiné (GE) à 3 PL/:m2 donne les meilleurs résultats (P < 0,05). […]
la date de réponse23 oct. 2006
langue originaleAnglais
L'institution diplômante
  • Universite de Namur
SuperviseurJean-Claude MICHA (Promoteur), Patrick KESTEMONT (Jury), MARCEL REMON (Jury), Dhuong Nhut LONG (Copromoteur) & M. NEW OBE (Jury)

mots-clés

  • Prawns
  • Rotational system
  • prawn culture
  • Freshwater prawn
  • Macrobrachium rosenbergii
  • rice culture
  • integrated system

Contient cette citation

'