Fonds souverains
: relations entre les sous-rendements et les investissements à motivations politiques

  • Maxime Rouxhet

Student thesis: Master typesMaster en sciences de gestion à finalité spécialisée en Business Analysis & Integration

Résumé

Une moindre performance de certains investissements des fonds souverains pourrait être le signe de la recherche d’une protection ou de contreparties politiques de la part des pays d’origine des fonds vis-à-vis des pays visés par ces investissements.
En partant du modèle de gravité et en y ajoutant des variables à caractère politique des pays d’accueil,un modèle économétrique est élaboré. Dans le cas où ces variables ont un impact négatif sur le rendement lors des régressions, cela pourrait sous-entendre que certains investissements des fonds sont
réalisés avec des motivations autres que purement la maximisation du rendement pour servir notamment des intérêts politiques ou géostratégiques, expliquant ces sous-rendements.
Une analyse plus approfondie évalue de façon plus précise l’impact des variables testées et les sources de sous-rendements. Elle met aussi en évidence quels sont les pays d’accueil, les pays d’origine ou les fonds souverains les plus concernés et leurs caractéristiques respectives.
la date de réponse31 août 2020
langue originaleFrançais
L'institution diplômante
  • Universite de Namur
SuperviseurJean-Yves Gnabo (Promoteur)

Contient cette citation

'