Evolution d'applications de bases de données relationnelles

Thèse de l'étudiant: Doc typesDocteur en Sciences

Résumé

Depuis quelques années, des outils d'aide à la conception de bases de données ont fait leur apparition sur le marché. Ces logiciels n'ont eu qu'une faible pénétration dans le développement d'applications. Cet échec est en partie dû au manque de supports fournis au niveau de la maintenance et de l'évolution de bases de données.

Ce travail se focalise sur les problèmes d'évolution dans la conception de bases de données relationnelles. L'activité de conception est divisée en trois parties : le niveau conceptuel, le niveau logique et le niveau physique. Lorsque le concepteur modifie des spécifications dans un des trois niveaux, ces modifications doivent être répercutées dans les autres niveaux. La thèse tente de répondre à la question : Comment aider le concepteur à propager les changements apportés à une application '

Notre démarche est la suivante. Au travers d'études de cas, nous examinons en détail les différents types de modifications apportées à une base de données ainsi que leurs possibles propagations dans tous les niveaux de la conception. Ces analyses apportent une meilleure compréhension de la situation. A partir de là, nous formalisons des stratégies qui permettent de résoudre les problèmes mis en évidence. Ensuite, nous mettons sur pied des recommandations méthodologiques qui aident le concepteur.

La mise en place de stratégies nécessite un environnement de maintenance qui permette la représentation de structures de données à n'importe quel niveau d'abstraction, établit des correspondances entre les structures des différents niveaux et garde une image des transformations appliquées sur une structure. Dans ce contexte, l'environnement de travail est enrichi avec des éléments spécifiques à l'évolution.

Finalement, sur base des stratégies, des outils d'assistance qui supportent le travail de l'analyste responsable des activités de maintenance sont développés dans le cadre du projet DB-MAIN.

Date de réussite2001
langueFrançais
Institution diplomante
  • Université de Namur
SuperviseurJean-Luc Hainaut (Promoteur), Jean Fichefet (Jury), Naji Habra (Jury), Jacques Kouloumdjian (Jury) & Esteban Zimányi (Jury)

mots-clés

  • atelier de génie logiciel
  • bases de données
  • transformation de schéma
  • évolution
  • CASE tools
  • rétro-ingénierie
  • traçabilité

Citer ceci

Evolution d'applications de bases de données relationnelles
Hick, J. (Auteur). 2001

Thèse de l'étudiant: Doc typesDocteur en Sciences