Etudes des réseaux trophiques

  • Cécile MICHEL

Thèse de l'étudiant: Master typesMaster en sciences mathématiques

Résumé

Ce mémoire a pour sujet l'étude des réseaux trophiques, que nous connaissons dans la littérature sous les termes anglais "Food Webs". Faisant partie des systèmes complexes, les réseaux trophiques présentent une structure et des mécanismes encore difficiles à comprendre. La modélisation de tels réseaux est pourtant d'un grand intérêt en écologie puisqu'elle permet de prédire le comportement d'un écosystème soumis à des perturbations telles que l'introduction de nouvelles espèces ou l'extinction d'espèces existantes. Le but de ce mémoire fut donc de synthétiser les recherches existantes sur le sujet et de reproduite et analyser les résultats d'un modèle choisi : le "Webworld model". Après avoir répertorié les propriétés connues et démontrées des réseaux trophiques, nous nous sommes concentrés sur la modélisation de la dynamique de population via ce modèle introduit en 1998 par Caldarelli et amélioré par Drossel, Higgs et McKane par la suite. Les résultats observés démontrent toute la complexité de la structure des réseaux trophiques mais que les modèles sont relativement robustes.
Date de réussite29 août 2014
langueFrançais
SuperviseurTimoteo Carletti (Promoteur), Anne-Sophie Libert (Jury), Frédérik De Laender (Jury) & Annick Sartenaer (Jury)

mots-clés

  • réseaux trophiques, systèmes complexes, modélisation, Webworld model

Citer ceci

Etudes des réseaux trophiques
MICHEL, C. (Auteur). 29 août 2014

Thèse de l'étudiant: Master typesMaster en sciences mathématiques