Etude théorique des excitations électroniques collectives des hyperfuller&egravenes de carbone. Application à l'analyse du spectre d'absorption ultraviolet des poussi&egraveres interstellaires

Thèse de l'étudiant: Doc typesDocteur en Sciences

Résumé

La famille des composés carbonés s'est enrichie ces derni&egraveres années d'un nouvel élément: les fuller&egravenes. Ces molécules se caractérisent par une structure tridimensionnelle fermée. Certaines d'entres elles (formées de 60 n2 atomes) présentent une symétrie icosaédrique Ih qui leur conf&egravere un aspect quasi-sphérique. Plusieurs fuller&egravenes, de même symétrie, emboîtés forment un hyperfuller&egravene (plus communément appelé oignon de carbone). Cette dissertation est consacrée à l'étude théorique des modes électroniques collectifs de ces molécules nouvelles. Nous avons développé un formalisme de continuum diélectrique basé sur la résolution des équations de Maxwell dans une approximation non retardée qui nous a permis de décrire la polarisabilité dynamique des hyperfuller&egravenes de haute symétrie. Dans une autre approche, les entités carbonées ont été décrites par un ensemble de dipôles anisotropes. La simulation des spectres d'absorption optique et de perte d'énergie d'électrons nous a permis de mettre en évidence l'importance de la cavité centrale des oignons de carbone. Les effets de l'allongement de la structure sphérique en structure tubulaire ont aussi été étudiés. Finalement, en replaçant nos résultats dans le cadre de l'analyse de la composition des nuages interstellaires, nous proposons les oignons de carbone comme possibles constituants des poussi&egraveres interstellaires. Un mod&egravele de formation appuie nos conclusions.
Date de réussite1996
langueFrançais

Citer ceci

Etude théorique des excitations électroniques collectives des hyperfuller&egravenes de carbone. Application à l'analyse du spectre d'absorption ultraviolet des poussi&egraveres interstellaires
Henrard, L. (Auteur). 1996

Thèse de l'étudiant: Doc typesDocteur en Sciences