Etude des voies de signalisation menant à l'apparition de la sénescence prématurée induite par les UVB chez les fibroblastes de derme

  • Edith Roegiers

Student thesis: Master typesMaster en biochimie et biologie moléculaire et cellulaire

Résumé

Au cours de ce mémoire, nous avons étudié les voies de signalisation impliquées dans l’apparition des biomarqueurs de la sénescence prématurée induite par les stress UVB. Nous nous sommes tout d’abord intéressés à voie de signalisation dépendante du Transforming Growth Factor-ß1 (TGF-ß1), qui est un acteur-clef de l’apparition de
biomarqueurs de la sénescence dans différents modèles de Sénescence Induite Prématurément par des Stress (SIPS). Nous avons étudié les biomarqueurs de la sénescence tels que l’activité de la b-galactosidase associée à la sénescence et la modification de l’expression de gènes associés à la sénescence dans des fibroblastes humains de derme (FHDs) en sénescence prématurée induite par une stimulation au TGF-ß1 ou par des expositions répétées aux UVB. Afin de confirmer l’implication du TGF-ß1 dans l’apparition de la sénescence, nous avons étudié l’effet de la neutralisation du TGF-ß1 par des anticorps neutralisants ou par des siRNA (Small-Interfering RNA) spécifiques. Ensuite, nous avons étudié l’implication des Smads, la principale voie de signalisation activée par le TGF-b1, après les stress UVB ou la stimulation au TGF-ß1. Nous avons montré une augmentation de l’abondance de ces protéines dans les cellules exposées aux UVB. Ces résultats ont montré une implication partielle du TGF-ß1 lors de la sénescence
prématurée induite par les UVB, suggérant que d’autres voies de signalisation étaient sans doute impliquées dans l’apparition des biomarqueurs de la sénescence. Dès lors, nous avons étudié la voie des MAPK (Mitogen-Associated Protein Kinases), puisqu’elles semblent être de bons candidats, et plus particulièrement p38MAPK. Afin de déterminer si p38MAPK était impliqué dans la sénescence prématurée induite par les UVB, nous avons inhibé son expression en utilisant des siRNA spécifiques. Nos résultats montrent une implication partielle de p38MAPK dans l’induction du phénotype. Il semble donc que la voie du TGF-ß1 et la voie de p38MAPK soient impliquées, du moins partiellement, dans l’apparition de la sénescence prématurée induite par les UVB.
la date de réponse2011
langue originaleFrançais
L'institution diplômante
  • Universite de Namur
SuperviseurFlorence Chainiaux Debacq (Promoteur)

Contient cette citation

'