Etude des kinases activatrices de Cdc2 chez la levure Schizosaccharomyces pombe

  • Maxime Devos

Student thesis: Doc typesDocteur en Sciences

Résumé

Les kinases dépendantes des cyclines (CDK) appartiennent à un groupe de protéines kinases impliquées dans le contrôle du cycle cellulaire et dans la régulation de la transcription. Pour être actives, les CDK doivent être phosphorylées par une kinase activatrice nommée CAK (Cdk-activating kinase). La levure de fission Schizosaccharomyces pombe possède deux types de CAK : le complexe trimérique Mcs6-Mcs2-Pmh1 et la protéine monomérique Csk1. Mcs6 et Csk1 sont toutes les deux capables de phosphoryler et d’activer Cdc2, la CDK régulant le cycle cellulaire, in vitro mais des données génétiques fortes indiquent que seule Mcs6 active Cdc2 in vivo. L’utilisation d’un mutant de Mcs6 sensible à un analogue d’ATP montre que la seule inactivation de Mcs6 est nécessaire et suffisante pour abolir la phopshorylation de Cdc2 in vivo. Nos données indiquent également que Csk1, contrairement à la kinase apparentée Cak1, est incapable d’immunoprécipiter et de phosphoryler Cdc2 à partir d’un lysat de levure de fission. Nos résultats établissent que Mcs6 est l’authentique CAK in vivo de Cdc2 chez S. pombe.
la date de réponse13 janv. 2010
langue originaleFrançais
L'institution diplômante
  • Universite de Namur
SuperviseurDamien Hermand (Promoteur), Jean-Yves Matroule (Président), Thierry ARNOULD (Jury), Isabelle Georis (Jury) & Anabelle Decottignies (Jury)

mots-clés

  • Mcs6
  • Mutant « analogue sensitive »
  • Schizosaccharomyces pombe
  • Cdk-activating kinases
  • Csk1

Contient cette citation

'