Etude de polarisabilités et d'hyperpolarisabilités par les méthodes de la chimie quantique

  • Laurent Beudels

Thèse de l'étudiant: Master typesMaster en sciences chimiques

Résumé

Les matériaux organiques et polymériques sont des candidats très intèressants pour l'optique non-linéaire. Dans le cadre des recherches sur ces matériaux, ce travail propose une étude de l'influence de la base sur le calcul de la polarisabilité a, de la première hyperpolarisabilité J3 et de la seconde hyperpolarisabilité y, de petites molécules: dioxyde de carbone (CO2), sulfure de carbonyle (OCS), disulfure de carbone (CS2), éthane (C2Il(;), acétylène (C2H2), allène (C3Jti), propane (C3Hg), cyclopropane (C3Il(;), propène (C3H6), cyclopropène (C3Jti) et vinylimine (C3H5N). Nous avons choisi cinq bases différentes: STO-3G, 3- 21G, 6-31G, 6-31G* et 6-31G**. Nos résultats montrent que les bases choisies sont incapables de redonner les valeurs expérimentales de polarisabilité a, de première hyperpolarisabilité J3 et de seconde hyperpolarisabilité y, mais sont capables de reproduire les tendances faisant du calcul un outil utile pour la modélisation de molécules en optique non-linéaire.
la date de réponse1989
langue originaleFrançais
L'institution diplômante
  • Universite de Namur
SuperviseurJean-Marie ANDRE (Promoteur)

Contient cette citation

Etude de polarisabilités et d'hyperpolarisabilités par les méthodes de la chimie quantique
Beudels, L. (Auteur). 1989

Thèse de l'étudiant: Master typesMaster en sciences chimiques