Etude de l'effet des agonistes du récepteur TP dans l'athérosclérose : effet du thromboxane et des isoprostanes sur les cellules musculaires lisses d'artère humaine

  • Diane Jacques

Thèse de l'étudiant: Master typesMaster en biochimie et biologie moléculaire et cellulaire

Résumé

L’athérosclérose est une maladie inflammatoire chronique des artères de moyen et gros calibres. La lésion débute par une accumulation de cholestérol dans la paroi artérielle déclenchant des processus complexes qui aboutissent au recrutement de cellules inflammatoires et à la migration des cellules musculaires lisses de la média et ainsi à la
formation d’une plaque athéromateuse. L’athérosclérose est influencée par un grand nombre de médiateurs, dont les dérivés de l’acide arachidonique, le thromboxane et les isoprostanes. Ces deux médiateurs lipidiques exercent leur rôle en se liant au récepteur TP. Cependant, leurs rôles dans l’athérogenèse ne sont pas clairement définis, et encore moins sur les cellules musculaires lisses. L’objectif de ce mémoire était donc d’évaluer l’effet de ces deux agonistes du récepteur TP, le U46619, un analogue du thromboxane et l’isoprostane 8-iso-PGF2α sur différents paramètres impliqués dans l’athérogenèse sur des cellules musculaires lisses d’artère humaine (HVSMC). Ces études ont été réalisées en conditions basales ainsi qu’en costimulation avec l’IL-1β afin de mimer le contexte inflammatoire qui règne dans la plaque athéromateuse. Nous avons démontré que les agonistes du récepteur TP augmentent la réponse inflammatoire. En effet, ils sont capables d’augmenter le niveau d’expression de gènes impliqués dans ce
processus ainsi que la sécrétion de la protéine chémoattractante MCP-1. De plus, le U46619 induit la prolifération des HVSMC, phénomène clé dans la progression des lésions. Le U46619 induit également l’agrégation plaquettaire, processus déclenché lors de la rupture de la plaque et aboutissant à la formation du thrombus. Comme les agonistes du récepteur TP semblent jouer un rôle important, la modulation de l’activation du récepteur TP est devenue une cible thérapeutique attractive pour prévenir ou retarder le développement de l’athérosclérose. Dans ce mémoire, l’effet de deux antagonistes du récepteur TP a également été étudié. Ceux-ci sont capables d’inhiber les effets des agonistes. Ces résultats apportent une meilleure connaissance de l’implication du récepteur TP dans le développement des lésions athéromateuse.
la date de réponse2010
langue originaleFrançais
L'institution diplômante
  • Universite de Namur
SuperviseurJean-Michel DOGNE (Promoteur) & Carine MICHIELS (Copromoteur)

Contient cette citation

'