Etude de l'absorption optique sélective d'un substrat métallique texturé et d'un revêtement de type couches minces combinés afin d'augmenter les performances d'absorbeurs solaires thermiques

Thèse de l'étudiant: Doc typesDocteur en Sciences

Résumé

A l’instar de nombreuses technologies, les performances des collecteurs thermiques solaires dépendent énormément du progrès réalisé sur les propriétés des matériaux. Tous les composants d’un collecteur sont étudiés et optimisés. De grands efforts sont notamment menés sur l’optimisation des performances de la plaque absorbante, cœur du dispositif. Le matériau absorbeur des collecteurs thermiques solaires est le sujet principal de cette thèse. La plaque absorbante récolte la radiation solaire, la convertit en énergie thermique qui est ensuite transmise au fluide caloporteur. Afin de maximiser l’énergie utilisable par le système, la radiation solaire doit être absorbée au maximum par le matériau et les pertes thermiques (convectives et radiatives) doivent être réduites au maximum avant le transfert thermique.
La plupart des absorbeurs solaires sont réalisés à partir d’un substrat métallique procurant une faible émissivité, minimisant donc les pertes thermiques radiatives, revêtu d’un matériau hautement absorbant dans le domaine du spectre solaire, maximisant ainsi l’absorbance. La combinaison du substrat et du revêtement réalise un absorbeur solaire sélectif. Diverses voies ont été envisagées pour réaliser la sélectivité: l’utilisation de matériaux intrinsèquement absorbants, de matériaux à basse émissivité texturés ou de composites céramique/métal (également appelés cermets). Les cermets sont très absorbants dans le domaine du spectre solaire et deviennent transparents avec l’augmentation de la longueur d’onde, typiquement dans l’infrarouge. En déposant une couche mince de ce matériau sur un substrat très réfléchissant dans l’infrarouge, une bonne sélectivité peut donc être obtenue. Concernant la texturation du substrat à des fins de piégeage de la radiation solaire, elle est prometteuse mais très peu exploitée jusqu’à présent. Dans cette thèse, les deux voies précitées (composition et texturation) ont été étudiées parallèlement afin d’en tirer une synergie.
Cette thèse s’est focalisée sur le cermet nickel (Ni)-oxyde de chrome (CrOx), pour ses performances reconnues. L’optimisation des conditions expérimentales du procédé de fabrication a permis l’amélioration des performances de multicouches pour les absorbeurs solaires. Afin de clairement identifier la structure interne du matériau absorbant, des caractérisations fines ont été réalisées sur le cermet Nickel-Oxyde de Chrome (NiCrOx). Enfin, une étude théorique et expérimentale de la synergie entre texturation et revêtement absorbant a été réalisée.
Date de réussite4 sept. 2015
langueFrançais
Institution diplomante
  • Université de Namur
SuperviseurOlivier Deparis (Promoteur), Frédéric Mirabella (Copromoteur), Luc Henrard (Président), David Horwat (Jury) & Pascal JACQUES (Jury)

Keywords

  • Absorbeurs solaires
  • Couches minces
  • Simulations optiques
  • Texturation de métaux

Citer ceci

Etude de l'absorption optique sélective d'un substrat métallique texturé et d'un revêtement de type couches minces combinés afin d'augmenter les performances d'absorbeurs solaires thermiques
Gaouyat, L. (Auteur). 4 sept. 2015

Thèse de l'étudiant: Doc typesDocteur en Sciences