Etude de la survie de cellules cancéreuses pulmonaires soumises aux rayonnements du 103Rh et du 181W

    Thèse de l'étudiant: Master typesMaster en sciences physiques

    Résumé

    En 2004, cinq mille nouveaux cas de cancer du poumon ont été déclarés en Belgique. Les traitements proposés par la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie externe sont malheureusement peu efficaces et la survie moyenne à cinq ans n'est que de 10 %. Actuellement, les chercheurs tentent de mettre au point une méthode de radiothérapie interne. Cette méthode pourrait faire appel à des rayons X de basse énergie. Il existe cependant peu d'études sur la survie des cellules cancéreuses pulmonaires soumises à des rayonnements photoniques de basses énergies. Cette constatation est à la base de ce mémoire. Au cours de l'année, nous avons mis au point une démarche expérimentale permettant d'étudier la survie cellulaire de ces cellules tumorales organisées en une couche sur des membranes de kapton et exposées aux rayonnements produits par du 103Pd et du 181W. Nous avons mis au point une méthode de calcul des débits de dose reçus par une monocouche de cellules. Nous avons également réalisé une série d'irradiations et dressé les courbes de survie associées. Le taux de mortalité montré par ces courbes n'est cependant pas très marqué et diverses améliorations ont été proposées.
    la date de réponse2005
    langue originaleFrançais
    SuperviseurStephane Lucas (Promoteur), Guy Terwagne (Jury) & Carine MICHIELS (Copromoteur)

    mots-clés

    • survival cell
    • 103Pd
    • 181W

    Contient cette citation

    '