Engineering Configuration Graphical User Interfaces from Variability Models

Thèse de l'étudiant: Doc typesDocteur en Sciences

Résumé

Par le passé, les entreprises produisaient de grandes quantités de biens grâce à la production de masse, une telle approche permettant de réduire les coûts et temps de production. Bien que cette stratégie soit toujours adaptée dans certains cas (alimentation, produits ménagers), les utilisateurs ont maintenant une préférence pour les produits personnalisés. Dans un marché de plus en plus compétitif, cette personnalisation est poussée à l'extrême par les entreprises afin de gagner des parts de marché. Ces entreprises mettent des outils appelés ``configurateurs'' à disposition des clients et de leur personnel afin de les guider dans le choix des options du produit final.

L'expérience nous a montré que les configurateurs existants sont implémentés de manière ponctuelle. Ceux-ci sont d'autant plus compliqués à mettre en place et maintenir qu'il y a des contraintes non-triviales à gérer. Par exemple, nous avons observé dans deux études de cas industrielles que les dépendances entre deux options de configuration se trouvaient dans le code de l'interface graphique (et dans de de nombreux autres éléments logiciels tels que des fichiers de configuration, scripts, etc.). Cette dispersion des contraintes dans le code de l'interface graphique diminue sa maintenabilité.

Dans cette thèse, nous proposons une approche de génération d'interfaces graphiques dirigée par les modèles. Nous nous reposons sur les feature models pour représenter et raisonner sur les options de configuration et leurs liens complexes. Une fois le feature model élaboré, l'interface graphique doit également être définie. Cela inclut notamment l'intégration avec les mécanismes de raisonnement sous-jacents aux feature models pour le contrôle et la mise à jour des éléments graphiques. Nous présentons une architecture de type modèle--vue--présentateur pour les configurateurs dans laquelle nous distinguons le feature model (modélisation des options de configuration), le solveur associé (raisonnement automatisé) et la présentation dans l'interface graphique. Afin de combler l'écart entre le feature model et l'interface de configuration, les différentes constructions du premier sont traduites en objets graphiques grâce à des transformations de modèles. Ces dernières peuvent être paramétrées grâce à des langages de vue et de rendu graphique. Un prototype générant des configurateurs en HTML est également proposé.
Date de réussite26 sept. 2014
langueAnglais
Institution diplomante
  • Université de Namur
SuperviseurPatrick Heymans (Promoteur), Vincent Englebert (Jury), Gilles Perrouin (Jury), Goetz Botterweck (Jury) & Jean Vanderdonck (Jury)

Citer ceci

Engineering Configuration Graphical User Interfaces from Variability Models
Boucher, Q. (Auteur). 26 sept. 2014

Thèse de l'étudiant: Doc typesDocteur en Sciences