Electrodéposition d’un alliage CuZn sur un substrat de cuivre suivi de la dissolution sélective du zinc

  • Mohamed Krid

Thèse de l'étudiant: Master typesMaster en sciences chimique à finalité spécialisée en chimie en entreprise

Résumé

Alors que les batteries aux ions lithium sont largement utilisées comme source d’énergie dans les appareils électroniques, ils possèdent plusieurs inconvénients tels qu’une faible capacité de stockage durant les cycles de charge et de décharge autour de 400 mAh.g-1. Une manière d’améliorer la situation est de remplacer les traditionnelles anodes en graphite par du silicium électrodéposé sur un substrat de cuivre nanoporeux. Le présent projet se concentre sur l’élaboration d’une nanostructure de cuivre contenant des pores interconnectés.
Dans cette optique, la co-électrodéposition d’un alliage de CuZn sur un substrat de cuivre suivi d’une dissolution sélective par voie chimique est utilisée comme méthodologie de production de support de cuivre nanoporeux. La co-électrodéposition de l’alliage CuZn est effectuée à partir de solutions utilisant du pyrophosphate comme agent complexant. L’étude du comportement électrochimique d’un substrat de cuivre dans différents bains de déposition et de l’établissement de dépôts
riches en zinc ont été réalisés. Des dépôts lisses, adhérents et contenant des phases riches en zinc sont obtenus. Ensuite, la dissolution sélective chimique en plusieurs étapes, a permis d’élaborer des dépôts possédant une structure avec des pores connectés entre eux. Ces dépôts pourraient être utilisés comme support à la déposition du silicium pour l’élaboration de matériau d’anode des batteries aux ions lithium.
la date de réponsesept. 2019
langue originaleAnglais
L'institution diplômante
  • Universite de Namur
SuperviseurZineb MEKHALIF (Promoteur)

Contient cette citation

'