Effets des immunostimulants sur la réponse immunitaire et la régulation de l'expression des TLR chez un poisson-chat asiatique, Pangasianodon hypophthalmus

    Thèse de l'étudiant: Master typesMaster en sciences biologiques des organismes et écologie

    Résumé

    Pangasianodon hypophthalmus est un poisson-chat asiatique économiquement très important et soumis au risque bien connu en aquaculture que sont les infections bactériennes (Edwardsiella ictaluri dans le cas présent). C'est pourquoi nous nous sommes penchés, dans ce travail, sur les effets des immunostimulants sur la réponse immunitaire et la régulation de l'expression des TLR. Comme tous les poissons Teleostei, P. hypophthalmus présente lors d'une attaque de pathogène une réponse immunitaire innée et adaptative, la première étant largement prédominante. Cette réponse ne peut être activée que par la reconnaissance préalable du pathogène par des récepteurs, dont la famille la plus importante est celle des Toll-like Receptors (TLR). Ceux-ci sont capables de reconnaître toute une série de Pathogen Associated Molecular Patterns (PAMPs), dont le lipopolysacchacaride bactérien (LPS), un constituant essentiel de la paroi cellulaire des bactéries Gram négatif. L'utilisation de cette molécule comme immunostimulant peut constituer une alternative à l'usage d'antibiotiques dans l'aquaculture de P. hypophthalmus. Dans cette optique, les objectifs de ce travail étaient : 1°) d'évaluer jusqu'à quel point les immunostimulants peuvent améliorer la réponse immunitaire chez P. hypophthalmus et réguler l'expression des TLR, 2°) de vérifier si les immunostimulants peuvent protéger P. hypophthalmus contre les pathogènes, 3°) d'évaluer la durée effective de cette protection. Au vu des résultats obtenus et des informations disponibles dans la littérature scientifique actuelle, le LPS ne semble pas améliorer l'efficacité de la réponse immunitaire de P. hypophthalmus lors d'un challenge test avec E. ictaluri, et ne semble donc pas constituer une protection effective contre les pathogènes. Etant donné l'état non achevé de la manipulation concernant l'expression des TLR, nous ne pouvons pas conclure quant à l'action d'immunostimulants comme le LPS sur ceux-ci.
    la date de réponse2010
    langue originaleFrançais
    SuperviseurPatrick KESTEMONT (Promoteur) & Nguyen Thanh Phuong (Promoteur)

    mots-clés

    • Aquaculture
    • Vietnam
    • Pangasianodon hypophthalmus
    • immunity
    • immunostimulants

    Contient cette citation

    '