Effet de l'hypoxie intermittente sur l'expression génique et le phénotype angiogénique de cellules endothéliales

Thèse de l'étudiant: Doc typesDocteur en Sciences

Résumé

L’hypoxie intermittente (HI) présente dans les tumeurs solides influence positivement la croissance tumorale en modulant le comportement des cellules cancéreuses, mais également celui des cellules endothéliales (CE) constituant le réseau vasculaire. La formation du réseau vasculaire tumoral au sein des tumeurs joue un rôle critique dans le développement des tumeurs et la dissémination des métastases. Cependant, les mécanismes moléculaires régulés par l’hypoxie intermittente dans ces tumeurs et plus particulièrement dans les CE restent encore largement indéterminés. Afin de mieux comprendre les mécanismes moléculaires régulés par l’hypoxie intermittente, nous avons étudié au cours de cette thèse, les modifications d’expression transcriptomique et protéomique dans des CE soumises à des cycles d’hypoxie intermittente par rapport à des CE incubées en normoxie ou en hypoxie chronique. Nous avons montré que l’hypoxie intermittente induit, dans les CE, la stabilisation de la sous-unité HIF-1 alpha ainsi que sa phosphorylation, qui serait due, tout au moins en partie, à la Protéine Kinase A (PKA) spécifiquement activée par l’hypoxie intermittente. L’activité transcriptionnelle du facteur de transcription HIF-1 est également augmentée en HI. Cette activité dépend de la phosphorylation de la sous-unité HIF-1 alpha par la PKA. Nous avons ensuite mis en évidence, par une étude transcriptomique, des variations d’expression génique en hypoxie intermittente qui seraient favorables aux processus angiogéniques. Cet effet proangiogénique de l’hypoxie intermittente fut confirmé par la mise en évidence de l’augmentation du potentiel migratoire des CE. Par l’utilisation de siRNA, nous avons démontré l’implication du facteur de transcription HIF-1 dans la mise en place de ces processus de migration endothéliale. Enfin, nous avons étudié les changements induits par l’hypoxie intermittente au niveau du protéome des CE. Nous avons identifié une série de protéines dont l’expression variait en HI. Parmi celles-ci, nous avons montré que NDRG1 et CRK-I/II étaient des régulateurs de la migration des CE en HI. L’ensemble de nos résultats montre que l’hypoxie intermittente favorise les processus de l’angiogenèse en promouvant l’activation des CE et ainsi le développement du réseau vasculaire tumoral et la croissance des tumeurs.
Date de réussite30 oct. 2009
langueFrançais
Institution diplomante
  • Université de Namur
SuperviseurCarine Michiels (Promoteur), Martine Raes (Président), Jean-Yves Matroule (Jury), Jean-Michel Dogne (Jury) & Olivier Feron (Jury)

Keywords

  • Intermittent Hypoxia
  • EAhy926
  • Chronic Hypoxia
  • Migration
  • Angiogenesis
  • HIF-1
  • NDRG1
  • CRK
  • CRK-I
  • CRK-II
  • Endothelial cells

Citer ceci

Effet de l'hypoxie intermittente sur l'expression génique et le phénotype angiogénique de cellules endothéliales
Toffoli, S. (Auteur). 30 oct. 2009

Thèse de l'étudiant: Doc typesDocteur en Sciences