Detection of gene exchange signatures in a class of asexual organisms, the bdelloid rotifers

Traduction de l'intitulé de la thèse: Détection de signatures d'échange de gènes chez une classe d'organismes asexués, les rotifères bdelloïdes
  • Brieuc Delcommenne

Student thesis: Master typesMaster en biochimie et biologie moléculaire et cellulaire

Résumé

Les échanges de matériel génétique sont considérés comme étant nécessaires à la survie de toute lignée d'êtres vivants; chez les animaux, ces échanges ont lieu par reproduction sexuée. Cependant, quelques lignées d'animaux font exception et se reproduisent de manière asexuée. La plus ancienne d'entre elles est celle des rotifères bdelloïdes, une classe d' invertébrés microscopiques qui existe depuis plus de 40Ma. Malgré cela, de récentes observations montrent que des échanges sont quand même présents chez ces organismes. Certains chercheurs soutiennent la thèse d' une reproduction sexuée atypique, d' autres favorisent l' existence de transferts horizontaux de gènes entre rotifères bdelloïdes.
Ce mémoire a eu pour but de détecter des signatures d'échange de gènes entre rotifères bdelloïdes, aussi bien au sein d'une espèce qu'entre individus d'espèces proches ou éloignées, dans l'optique de confirmer le ou les mécanisme(s) impliqué(s). Pour ce faire, nous avons génotypé à l' aide de plusieurs marqueurs de nombreux individus isolés dans la nature. L'analyse des données obtenues nous a permis de mettre en avant pour la première fois des signatures d' échange de gènes ayant eu lieu entre individus de familles différentes, ainsi qu'entre espèces d' une même famille. Nous avons aussi pu observer des signatures d'échanges intraspécifiques incompatibles avec la reproduction sexuée. Bien que ces résultats apportent du poids à l'hypothèse selon laquelle les rotifères bdelloïdes sont capables d' échanger du matériel génétique sans passer par la reproduction sexuée, le ou les mécanisme(s) restent à identifier. Mesurer l'ampleur du phénomène ainsi que sa fréquence permettra aussi de déterminer s' il peut pallier l'absence de sexualité. Contrairement aux travaux antérieurs, le séquençage du génome des individus impliqués dans ces échanges est ici possible et permettra sûrement
de répondre à ces questions
la date de réponse2017
langue originaleAnglais
L'institution diplômante
  • Universite de Namur
SuperviseurKarine Van Doninck (Promoteur)

Contient cette citation

'