Développement d'un intégrateur symplectique pour les systèmes binaires. Application à la formation des systèmes de planètes géantes.

Thèse de l'étudiant: Master typesMaster en sciences mathématiques

Résumé

Actuellement, les scientifiques estiment que plus de la moitié des systèmes stellaires sont multiples. Des exoplanètes ont déjà été détectées dans une soixantaine de ces systèmes. Dans ce mémoire, nous avons développé un intégrateur symplectique calculant l'évolution des systèmes binaires abritant des planètes de type S, c'est-à-dire en orbite autour d'une des deux étoiles. L'intérêt de tels intégrateurs est de permettre, sur base de la structure hamiltonienne des équations d'évolution, de limiter la perte d'énergie, même avec un pas d'intégration élevé. L'adaptation du code existant SyMBA aux systèmes binaires a nécessité l'introduction d'un jeu de coordonnées adapté, ainsi qu'un découpage différent de l'hamiltonien. Notre code est également adapté au problème des rencontres proches entre les planètes et à celui des rencontres proches entre les planètes et le corps central. La question de la migration des systèmes de planètes géantes dans les binaires a ensuite été abordée. Le code a été modifié pour simuler la migration de type II des planètes géantes et étudier l'influence d'un compagnon binaire éloigné sur les configurations finales des corps. Pour ce faire, nous avons étudié l'évolution de plus de 1300 simulations. Notre attention s'est portée, en particulier, sur l'influence des paramètres initiaux du compagnon binaire sur le processus de migration.
Date de réussite22 juin 2017
langueFrançais
Institution diplomante
  • Université de Namur
SuperviseurAnne-Sophie Libert (Promoteur), André Fuzfa (Jury), Anne Lemaitre (Jury) & Alexandre Mauroy (Jury)

mots-clés

  • Systèmes binaires, intégrateurs symplectiques, problème à n corps, théorie hamiltonienne, exoplanètes, formation, migration

Citer ceci

Développement d'un intégrateur symplectique pour les systèmes binaires. Application à la formation des systèmes de planètes géantes.
Roisin, A. (Auteur). 22 juin 2017

Thèse de l'étudiant: Master typesMaster en sciences mathématiques