Contribution à l'étude de l'interaction entre WAK1 (Wall-associated kinase) et la pectine

: obtention de récepteurs hybrides WAK1/BRI1

  • Aurelien Boland

Thèse de l'étudiant: Master typesMaster en sciences biologiques

Résumé

Le séquençage du génome d'Arabidopsis thaliana a révélé la présence de plus de 600 gènes encodant des récepteurs dont la majorité sont encore doublement orphelins, c'est-à-dire dont on ne connaît ni le ligand ni la voie de transduction du signal. Parmi ces gènes, la famille des Wall-associated kinase (WAKs) comprend 5 isoformes codant pour des récepteurs sérine/thréonine kinases transmembranaires. L'isoforme WAK1 interagit avec la pectine, composant majeur de la paroi cellulaire végétale et éliciteur de nombreuses réponses physiologiques, et est considéré comme un candidat sérieux pouvant assurer une communication entre la matrice extracellulaire et le protoplaste. Dans un premier temps, afin de contribuer à l'étude de l'interaction de WAK1 avec la pectine et prouver son rôle signalétique, nous avons obtenu une construction encodant un récepteur hybride comprenant les domaines extracellulaire, transmembranaire et juxtamembranaire de WAK1 et le domaine intracellulaire de BRI1 (récepteur des brassinostéroïdes). Cette construction permettra, dans une étude ultérieure, d'activer le récepteur hybride par des pectines via le domaine extracellulaire de WAK1 et de mesurer la transduction du signal via la transcription de gènes spécifiques de BRI1. A partir de cette première construction, des versions mutées au niveau du domaine extracellulaire ou intracellulaire ont été produites. Ces différentes constructions ont été introduites dans le génome d'A.thaliana par la méthode de transformation par immersion des fleurs. Plusieurs plantes transformées ont été obtenues et maintenues en culture in vitro. Dans un second temps, nous avons étudié l'interaction de WAK1 avec les pectines extraites de parois de cellules en culture liquide à différents stades de croissance.
Date de réussite2005
langueFrançais
Institution diplomante
  • Universite de Namur
SuperviseurJohan MESSIAEN (Promoteur) & Annabelle Decreux (Copromoteur)

Contient cette citation

Contribution à l'étude de l'interaction entre WAK1 (Wall-associated kinase) et la pectine: obtention de récepteurs hybrides WAK1/BRI1
Boland, A. (Auteur). 2005

Thèse de l'étudiant: Master typesMaster en sciences biologiques