Caractérisation de la faune souterraine au niveau du système karstique de la Lomme

  • Donna Talluto

Thèse de l'étudiant: Master typesMaster en sciences biologiques des organismes et écologie

Résumé

Si l’on ne tient pas compte des glaciers, les eaux souterraines représentent 97 % de l’eau douce disponible sur Terre. Elles trouvent leur origine dans les précipitations (pluies et neiges) qui s’infiltrent dans les sols et désignent l’eau présente dans une zone de saturation (Culver et Pipan, 2009). L’écosystème des eaux souterraines, considéré comme le plus grand biome d’eau douce terrestre, s’avère donc une ressource en approvisionnement d’eau non négligeable tant pour la consommation humaine que pour l’agriculture et l’industrie. L’écologie des milieux souterrains est une science jeune, peu explorée et qui commence seulement à prendre de l’essor depuis une vingtaine d’années (Griebler et al., 2014).
Ce mémoire porte sur l’étude biospéologique du système karstique Wamme-Lomme de l’aquifère givétien à Rochefort et s’inscrit dans le projet KARAG (Karst Aquifer ReseaArch by Geophysic) mené par l’Université de Namur, l’Université de Mons et l’Observatoire Royal de Belgique avec la collaboration de l’Université du Luxembourg. Cette étude biospéologique, à caractère interdisciplinaire, vise à mettre en relation les paramètres qui pourraient influencer la diversité et la répartition de la faune cavernicole dite « stygobie », ou « stygofaune ».  À cette fin, des macro-invertébrés sont prélevés dans différents milieux souterrains tel que les rivières, les regards de nappes et les écoulements des stalactitiques. L’identification de ces organismes donne une idée du pourcentage d’espèces appartenant strictement au milieu souterrain. Les eaux de surface de la Lomme ont également été échantillonnées dans le but de comparer ces deux milieux.
Le milieu souterrain héberge de nombreux organismes bien que ce milieu soit privé d’énergie lumineuse et que les ressources en nourriture y soient rares. Il est désormais reconnu que les organismes hypogés présents dans les compartiments sous-fluviaux jouent un rôle régulateur de la qualité de l’eau. De par sa fonction écosystémique, il est important de connaitre cette faune afin de mieux la protéger (Griebler et al., 2010).
Pour les chercheurs du laboratoire d’Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés de l’Université de Lyon, la biodiversité souterraine propre à ces milieux et à leurs interfaces (écotones) « joue un rôle de régulateur intervenant aussi sur le fonctionnement énergétique des grands fleuves et sur la qualité de la ressource en eau. Les recherches actuelles s'intéressent de plus en plus aux processus se déroulant à l'interface entre eau de surface et eau souterraine. Le rôle de cette interface dans la décomposition de la matière organique circulant dans les cours d'eau ou dans la protection des aquifères est encore à découvrir. De même en va-t-il du rôle des peuplements microbiens qui se développent à la surface des graviers et contribuent à l'immobilisation des polluants (par insolubilisation et bioprécipitation des métaux lourds) et à la protection des réserves d'eau potable pour les générations futures » (Gibert et al., 1994). 
Dans le cadre de cette étude, les macro-invertébrés échantillonnés en surface et en eaux souterraines sont issus des mêmes familles. A l’exception, de quelques Asellus cavaticus et d’un Niphargus, les eaux souterraines ne semblent pas contenir d’organisme spécifique. L’analyse des données met en évidence des répartitions différentes de macro-invertébrés en fonction des stations mais cette répartition ne semble pas expliquée par les substrats. Des liens ont cependant pu être établis entre la répartition des macro-invertébrés, la granulométrie et la proportion de matière organique dans les sédiments grâce à l’étude des traits biologiques.
Date de réussitejanv. 2015
langueFrançais
Institution diplomante
  • Université de Namur
SuperviseurJean-Pierre Descy (Promoteur) & Vincent Hallet (Copromoteur)

Citer ceci

Caractérisation de la faune souterraine au niveau du système karstique de la Lomme
Talluto, D. (Auteur). janv. 2015

Thèse de l'étudiant: Master typesMaster en sciences biologiques des organismes et écologie