An Activator MicroRNA
: Characterization in Marek's Disease Virus

Traduction de l'intitulé de la thèse: Un microARN activateur: caractérisation dans le virus de la maladie de Marek
  • Alexis CHASSEUR

Student thesis: Master typesMaster en biochimie et biologie moléculaire et cellulaire à finalité approfondie

Résumé

L’expression de la protéine ICP22 de l’herpesvirus GaHV-2 a été décrite comme étant induite par un mécanisme dépendant de la liaison d’un microARN. Les résultats préliminaires décrivent une augmentation de l’expression aussi bien au niveau transcriptionnel que traductionnel. Les mécanismes sous-tendant cette augmentation n’ont pas été élucidés.
L’objectif premier de ce mémoire de master était d’établir des constructions rapportrices de l’induction naturelle par le microARN dans le but de confirmer et de décortiquer les tenants et aboutissants de cette induction naturelle.
Les premiers résultats obtenus ont mis en lumière la présence d’une structure secondaire de l’ARN messager au niveau du site cible du microARN étudié. Cette structure en épingle à cheveux s’est révélée importante aussi bien au niveau transcriptionnel que traductionnel, au même titre que le microARN dont des effets à la fois directs et indirects ont été démontrés.
Bien que non-étudiés à l’heure actuelle, plusieurs modèles mécanistiques ont été proposés sur base des résultats et de la littérature. Ces mécanismes, non-exclusifs, invoquent la présence de la structure de l’ARN messager et du microARN.
Le virus devenant de plus en plus virulent au cours du temps, les vaccins approchant de l’obsolescence, les mécanismes proposés ouvrent la voie à de possibles nouveaux types de vaccins viraux atténués par l’expression d’éventuelles protéines délétères pour le cycle viral.
la date de réponse16 janv. 2020
langue originaleAnglais
L'institution diplômante
  • Universite de Namur
SuperviseurBenoit Muylkens (Jury) & Srdan Pejakovic (Copromoteur)

Contient cette citation

'