Étude de l'expression génique lors du vieillissement cellulaire normal ou accéléré par des stress sublétaux

Thèse de l'étudiant: Master typesMaster en sciences biologiques

Résumé

Des études antérieures ont montré que l'exposition répétée de cellules prolifératives humaines à des stress non létaux entraîne l'apparition de nombreux biomarqueurs du vieillissement. Dans ce travail, nous avons recherché la présence de transcrits exprimés de façon similaire chez des cellules stressées au tert-butylhydroperoxyde (t-BHP) ou à l'éthanol et chez des cellules sénescentes, par rapport à des cellules jeunes. Par la technique du differential display, nous avons pu isoler 4 gènes dont l'expression variait avec la même intensité chez les cellules soumises à des stress et sénescentes par rapport aux cellules jeunes : Rad17, KNP-1, p34 Arc et SAP 145, de même que 2 EST. Des vérifications de l'expression différentielle sont encore à réaliser par d'autres techniques d'analyse différentielle telles que la technique des biochips ou le Northern blot. Néanmoins, au vu des 156 différences observées entre les différentes situations, on peut espérer que de nombreux gènes sont réellement différentiellement exprimés dans ces systèmes.
Date de réussite1999
langueFrançais
Institution diplomante
  • Universite de Namur
SuperviseurJose REMACLE (Promoteur)

Contient cette citation

Étude de l'expression génique lors du vieillissement cellulaire normal ou accéléré par des stress sublétaux
Chainiaux, F. (Auteur). 1999

Thèse de l'étudiant: Master typesMaster en sciences biologiques