Vers une institutionnalisation de l'agriculture bio ? Etude de deux manifestations promotionnelles en Alsace

Denise Van Dam, Jean Nizet, Michel Streith

Résultats de recherche: Contribution à un journal/une revueArticle

9 Téléchargements (Pure)

Résumé

L’agriculture biologique en tant que nouveau mouvement social économique est parcourue par des tensions. Dans cet article nous posons l’hypothèse qu’elles font évoluer le mouvement vers l’institutionnalisation. Nous testons cette hypothèse en comparant deux événements promotionnels du bio en Alsace : la Foire Eco-Bio d’Alsace, créée en 1982 dans un contexte hostile au bio et le Salon BiObernai, créé en 2004 dans un contexte plus accueillant. Nous observons ces évolutions au travers du prisme de la construction des réseaux, tel qu’il est théorisé par la sociologie de la traduction. L’hypothèse de l’institutionnalisation est partiellement confirmée. La recherche fait par ailleurs émerger une seconde hypothèse, qui renvoie à la théorie des générations. En effet, les comparaisons font apparaître que les deux évolutions passent par un remplacement de la génération des acteurs favorables au bio radical, par une génération d’acteurs qui met en avant un bio plus consensuel.
langue originaleFrançais
journalVertigo
Volume11
Numéro de publication1
Les DOIs
Etat de la publicationPublié - 20 mai 2011

mots-clés

  • Alsace
  • promotional events
  • organic agriculture
  • theory of networks
  • institutionnalisation
  • new social economic movement

Contient cette citation