Une hétérogénéité déconcertante: peut-on encore définir le nom propre ?

Résultats de recherche: Contribution à un journal/une revueArticleRevue par des pairs

26 Téléchargements (Pure)

Résumé

Si l’on s’en tient à la grammaire traditionnelle, la question des noms propres est simple : on peut les séparer en noms de personnes et noms de lieux, une catégorie supplémentaire est parfois ajoutée, et ils s’opposent aux noms communs sur un certain nombre de critères (absence de déterminant, présence d’un haut de casse pour l’initiale, etc.). Pourtant, dès que l’on se confronte à des corpus authentiques, cette simplicité vole en éclats : la catégorie des noms propres est bien plus hétérogène qu’on ne le pense et les critères généralement utilisés pour les définir deviennent parfois caducs.

Nous tenterons de classer la série de termes qui ont été proposés à l’analyse soit dans la catégorie des noms propres, soit dans celle des noms communs en nous aidant de la notion de normes et du contexte linguistique, car une définition différente de celle des grammaires est nécessaire.

langue originaleFrançais
journalCognition, représentation, langage
Les DOIs
Etat de la publicationPublié - 2023

Contient cette citation