Un jour sombre de l’Histoire belge: la détention des enfants migrants

Résultats de recherche: Contribution à un journal/une revueArticle

12 Téléchargements (Pure)

Résumé

Enfermer des enfants pour des raisons de politique migratoire n’a aucun sens. C’est destructeur pour l’intégrité physique et psychique de l’enfant et contraire au droit fondamental à la liberté inscrit dans les articles 3 et 9 de la DUDH.
langue originaleFrançais
Pages (de - à)3-4
journalJournal du droit des jeunes
Numéro de publication382
Etat de la publicationPublié - 2019

Contient cette citation