La reformulation en langue des signes de belgique francophone (LSFB): Analyse dans un corpus de trois types de discours : Narration, explication et conversation

Résultats de recherche: Contribution à un journal/une revueArticleRevue par des pairs

Résumé

La reformulation d’un propos implique à la fois du même et du différent : il s’agit de dire autrement un déjà dit. C’est dans le cadre de l’analyse du français parlé, en tant qu’acte pragmatique, que la reformulation est devenue l’objet de l’attention des linguistes. En langue des signes, la reformulation reste encore quasiment inexplorée. Le récent développement de la linguistique de corpus en langue des signes rend possible une investigation quantitative et qualitative de ce phénomène intimement lié à la dynamique de la construction des discours. Cette étude porte sur la reformulation dans un corpus multi-genres en langue des signes de Belgique francophone (LSFB) : narrations, explications et conversations. Elle propose une analyse exploratoire du phénomène de reformulation en discours. Les résultats montrent que les signeurs étudiés, natifs ou quasi-natifs, produisent spontanément un grand nombre de reformulations, des plus locales aux plus étendues, et que leurs discours sont structurés par le processus de reformulation lui-même.
Titre traduit de la contributionThe reformulation of French Belgian Sign Language (FBSL): Analysis in a corpus of three types of speech. Narration, explanation and conversation
langue originaleFrançais
Pages (de - à)32-44
Nombre de pages13
journalInformation Grammaticale
Volume149
Etat de la publicationPublié - 1 mars 2016

Contient cette citation