RESEAU 78 : Comment réduire la subjectivité de l'évaluation ?

Résultats de recherche: Livre/Rapport/RevueRevue

2641 Téléchargements (Pure)

Résumé

À l'université comme aux autres niveaux d'enseignement, l'évaluation fait partie intégrante des tâches quotidiennes des enseignants. De nombreuses épreuves jalonnent l'année académique et surtout la clôturent : rapports de laboratoire, travaux, examens oraux ou écrits... Deux qualités essentielles sont attendues de toute évaluation : la validité (l'épreuve permet-elle de mesurer l'atteinte de tous les objectifs d'enseignement et ne mesure-t-elle que cela ?) et la fidélité (l'épreuve permet-elle une mesure fiable et stable, quelle que soit la personne qui l'organise et quel que soit le moment et le contexte de l'évaluation ?). Cette seconde qualité est particulièrement cruciale lorsque diverses personnes sont impliquées dans une même évaluation. Souhaitant améliorer la fidélité des évaluations des rapports de laboratoire, le département de chimie a mené, en collaboration avec le Service de Pédagogie Universitaire, un travail de réflexion sur les procédures mises en oeuvre et sur les moyens d'en accroître la qualité. Ce 78e numéro de RESEAU propose un compte rendu de ce travail réalisé avec l'ensemble des assistants concernés par l'évaluation des rapports de travaux pratiques de chimie. Il a été rédigé en collaboration avec Isabelle Ravet et Diane Baillieul, membres de la Cellule didactique du département de chimie et à ce titre responsables de l'organisation des travaux pratiques de chimie, en première année des programmes des facultés des Sciences et de Médecine.
langue originaleFrançais
EditeurService de Pédagogie Universitaire
Etat de la publicationPublié - 2012

Contient cette citation