Evolution récente du trait de côte dans le golfe du Bénin: Exemples du Togo et du Bénin

Pierre Ozer, Yvon Carmen Hountondji, Florence De Longueville

Résultats de recherche: Contribution à un journal/une revueArticle de revueRevue par des pairs

Résumé

L’interface terre-mer est un environnement extrêmement fragile. De par le monde, leslittoraux sont menacés par la combinaison d’une multitude de facteurs parfois naturels et le plus souventanthropiques. Ainsi, aux perturbations locales occasionnées aux zones côtières par lesinfrastructures portuaires, les barrages, les prélèvements de sédiments à même la plage ouencore l’extension urbaine, s’ajoutent les conséquences globales des changementsclimatiques, dont l’élévation certaine du niveau des océans et l’amplification probable deconditions météo-marines dévastatrices.Cet article évalue la récente évolution du trait de côte au Togo et au Bénin où plusieursétudes localisées démontrent que les plages sableuses connaissent des modifications(accumulation ou érosion) majeures ces dernières décennies. Dans le but d’avoir une visionglobale de la dynamique côtière sur les 170 kilomètres de plages de ces deux paysd’Afrique de l’Ouest, des images satellitaires à haute définition spatiale disponibles enopen accesssur Google Earthsont utilisées de manière diachronique.Dans cette étude exploratoire, nous analysons l’évolution dutrait de côte par section de 1 kilomètrede façon annuelle entre 2000et 2015.Globalement, il appert que si certaines sections connaissent une accumulation (14%), c’estexclusivement dû au fait que celles-ci se trouvent en amont d’un obstacle majeur, comme lajetée d’un port. Les sections relativement stables (34%) sont essentiellementliées à laprésence d’ouvrages de maintien du trait de côte par des techniques dures qui sont tantôttransversaux (épis), tantôt longitudinaux (enrochements), ou encore des brise-lames.Partout ailleurs (52%), les littoraux subissent un processus érosif pouvant êtreimpressionnant avec des reculs moyens pouvant dépasser les 10mètres par an. Dans ces conditions, de nombreux villages côtiers ont disparu au cours de la dernière décennie engendrant le déplacement forcé de nombreuses personnes.
Titre traduit de la contributionRecent evolution of the coastline in the bight of Benin. Example of Togo and Benin
langue originaleFrançais
Pages (de - à)529-541
Nombre de pages13
journalGeo-Eco-Trop
Volume41
Numéro de publication3
Etat de la publicationPublié - 1 janv. 2017

mots-clés

  • Benin
  • Google earth
  • Gulf of Guinea
  • Shoreline erosion
  • Togo

Empreinte digitale Examiner les sujets de recherche de « Evolution récente du trait de côte dans le golfe du Bénin: Exemples du Togo et du Bénin ». Ensemble, ils forment une empreinte digitale unique.

Contient cette citation