Qui lisait les bibles portatives fabriquées au XIIIe siècle ?

Résultats de recherche: Contribution dans un livre/un catalogue/un rapport/dans les actes d'une conférenceArticle dans les actes d'une conférence/un colloque

Résumé

Depuis quelques années, la réflexion sur la place et les usages du livre dans la société médiévale s’est considérablement renouvelée, dans ses méthodes comme dans ses objectifs. L’étude des pratiques de lecture au sein de lectorats socialement déterminés s’impose désormais comme l’un des courants les plus dynamiques dans l’historiographie relative aux livres et aux bibliothèques médiévales. Les dix contributions rassemblées dans ce volume s’inscrivent dans ce champ de la recherche. Historiens et philologues y abordent cette thématique de manière plurielle mais complémentaire. Sont tantôt privilégiés les rapports au livre et à la lecture, que ce soit dans le monde monastique, au sein des circuits humanistes ou en milieu curial ; tantôt l’identification du lectorat et des usages de tel ou tel texte ou ensemble de textes : chansons de geste, bibles portatives, recueils d’exempla…
langue originaleFrançais
titreLectures, lecteurs et groupes sociaux au Moyen Âge
Sous-titreActes de la journée d'étude Bruxelles, 18 mars 2010
rédacteurs en chefXavier Hermand, Celine van Hoorebeeck , Etienne Renard
Lieu de publicationTurnhout
EditeurBrepols Publishers
Pages9-28
Nombre de pages20
Les DOIs
Etat de la publicationPublié - 2014

Série de publications

NomTexte, codex & contexte
Volume17

Contient cette citation

Ruzzier, C. (2014). Qui lisait les bibles portatives fabriquées au XIIIe siècle ? Dans X. Hermand, C. van Hoorebeeck , & E. Renard (eds.), Lectures, lecteurs et groupes sociaux au Moyen Âge: Actes de la journée d'étude Bruxelles, 18 mars 2010 (p. 9-28). (Texte, codex & contexte; Vol 17). Brepols Publishers. https://doi.org/10.1484/M.TCC-EB.1.102131