Poids symbolique de la destruction et enjeux idéologiques de ses récits: Réflexion sur les sacs d'Athènes et d'Ilion durant la première guerre mithridatique

Résultats de recherche: Contribution dans un livre/un catalogue/un rapport/dans les actes d'une conférenceArticle dans les actes d'une conférence/un colloque

Résumé

Le sac d'Athènes par Sylla en 86 av. J.-C. est bien documenté dans les sources littéraires, et de nombreuses traces archéologiques de destruction ont été mises en rapport avec le siège syllanien. L'année suivante, en 85 av. J.-C., C. Flavius Fimbria met à sac la ville d'Ilion - l'ancienne Troie -, un épisode qui trouva un écho important chez les historiens antiques. Cependant, les recherches archéologiques récentes ont remis en question ces récits, notamment en ce qui concerne l'ampleur des destructions. À partir de ces deux exemples, cette étude tente d'éclairer le poids symbolique de la destruction de cités prestigieuses, les résonances idéologiques du geste destructeur et l'éventuelle falsification ou exagération des faits réels dans une perspective de propagande.
langue originaleFrançais
titreDestruction
Sous-titreArchaeological, Philological and Historical Perspectives
rédacteurs en chefJan Driessen
Lieu de publicationLouvain-la-Neuve
EditeurPresses universitaires de Louvain
Pages391-414
Nombre de pages24
ISBN (imprimé)978-2-87588-124-2
Etat de la publicationPublié - 2013

mots-clés

  • histoire romaine
  • Histoire grecque
  • archéologie grecque
  • L. Cornelius Sulla (= Sylla)

Contient cette citation

Assenmaker, P. (2013). Poids symbolique de la destruction et enjeux idéologiques de ses récits: Réflexion sur les sacs d'Athènes et d'Ilion durant la première guerre mithridatique. Dans J. Driessen (Ed.), Destruction: Archaeological, Philological and Historical Perspectives (p. 391-414). Presses universitaires de Louvain.