Modélisation de la mobilité résidentielle en vue d’une micro-simulation des évolutions de population

Eric Cornelis, Johan Barthelemy, Xavier Pauly, Fabien Walle

Résultats de recherche: Contribution à un journal/une revueArticleRevue par des pairs

432 Téléchargements (Pure)

Résumé

Quels sont les déterminants de la mobilité résidentielle en Belgique ? Quand on déménage, quels sont les facteurs de choix d’une nouvelle commune de résidence ? Telles étaient les questions au cœur du projet MOBLOC. Dans ce cadre, un modèle a été développé en deux parties : un modèle de propension à migrer et un modèle de choix de nouvelle localisation. L’objectif étant de travailler avec un niveau de désagrégation spatiale fin (les 589 communes belges), des outils de micro-simulation étaient également nécessaires. La méthode originale développée par le GRT pour créer des populations synthétiques est donc utile de même que des techniques pour faire évoluer ces populations dans le temps. Ainsi, ces outils et les modèles développés permettent de réaliser des études prospectives et d’estimer les évolutions futures des localisations résidentielles en Belgique sur un maillage géographique fin. Dans cet article, nous présentons principalement les méthodologies développés et les modèles mis au point.
langue originaleFrançais
Pages (de - à)65-84
Nombre de pages20
journalles cahiers scientifiques du transport
Volume62
Etat de la publicationPublié - déc. 2012

mots-clés

  • Micro-simulation
  • mobilité résidentielle
  • population synthétique

Contient cette citation