Maxime et Gérard vont à Constantinople

Résultats de recherche: Contribution dans un livre/un catalogue/un rapport/dans les actes d'une conférenceChapitre (revu par des pairs)

Résumé

L'article porte sur les Souvenirs et Paysages d'Orient (1848) de Du Camp. Ceux-ci font le compte rendu du voyage effectué en Turquie et principalement à Constantinople, au cours de l'été de 1844. Du Camp avait eu un prédécesseur illustre puisque Nerval avait séjourné à Constantiople pendant trois mois entiers, en 1843. Il est intéressant de confronter les deux récits de voyage d'autant que les souvenirs de Nerval, recueillis dans Les Nuits du Ramazan, ont paru après ceyx de Du Camp en 1850.
langue originaleFrançais
titreMaxime Du Camp polygraphe
rédacteurs en chefThierry Poyet
Lieu de publicationParis
EditeurClassiques Garnier
Pages225-245
Nombre de pages21
EditionMinores XIX-XX
ISBN (imprimé)978-2-406-09573-6
étatPublié - 2019

Série de publications

NomLa Revue des lettres modernes
Volume2019-4

    Empreinte digitale

mots-clés

  • Voyage
  • Romantisme
  • Orient
  • Nerval
  • le grand tour

Contient cette citation

Brix, M. (2019). Maxime et Gérard vont à Constantinople. Dans T. Poyet (Ed.), Maxime Du Camp polygraphe (Minores XIX-XX Ed., p. 225-245). (La Revue des lettres modernes; Vol 2019-4). Paris: Classiques Garnier.