Littérature et totalitarisme I: Écrire pour témoigner

Anke Bosse, Atinati Mamatsashvili

Résultats de recherche: Livre/Rapport/RevueLivre

Résumé

Le colloque Littérature et totalitarisme I. Écrire pour témoigner dont nous présentons ici les actes a incité les chercheurs à aborder la question sous différents angles : l’incursion du politique dans le champ artistique, le pouvoir des mots face au pouvoir totalitaire, l’écriture comme témoignage, la fiction comme un texte de témoignage. Est également évoqué le rôle de l’écrivain dans un contexte totalitaire, que ce soit le régime communiste ou le régime nazi. Plusieurs approches ont été élaborées pour saisir le sujet dans ses diverses manifestations : textes de témoignage, carnets, textes fictionnels destinés ou non destinés à la publication. Tout en se centrant sur le phénomène totalitaire, les questions soulevées mettent en relief en quoi ces textes constituent un défi, une opposition au politique, et incarnent un témoignage singulier.

La présente publication sera suivie, en 2015, par celle des actes du deuxième colloque : Littérature et totalitarisme II. Vers une conceptualisation du phénomène.
Titre traduit de la contributionLiterature And Totalitarism I: Writing To Witness
langue originaleFrançais
Lieu de publicationNamur
EditeurPresses universitaires de Namur
Nombre de pages150
Etat de la publicationAccepté/sous presse - 2014

mots-clés

  • témoignage, totalitarisme, littérature, nazisme, communisme, stalinisme, manipulation

Contient cette citation