Les médiations entre science et fiction dans le roman astronomique de la fin du XIXe siècle

Résultats de recherche: Contribution à un journal/une revueArticleRevue par des pairs

18 Téléchargements (Pure)

Résumé

L’article problématise la rencontre entre science et fiction à partir de l’astronomie et d’un corpus de romans d’aventures scientifiques. Dans un premier temps, la contextualisation socio-scientifique de l’astronomie permet de mettre en évidence une représentation complexe de la discipline au XIXe siècle, marquée par l’imaginaire. On envisage ensuite l’astronomie à travers son incorporation dans le domaine littéraire. L’étude analyse les médiations entre science et imaginaire dans le roman astronomique. On distingue les entreprises de représentativité de la science (leçon d’astronomie) de celles où domine le fictionnel (voyage interplanétaire et vie extra-terrestre). Néanmoins, le jugement de fiction est révisé à l’aune du concept de «scientifisation». À partir de ce concept, l’article analyse l’œuvre de deux auteurs en particulier, Camille Flammarion et Henry de Graffigny. Il s’agit d’étudier la façon dont le contenu fictionnel astronomique revêt des apparences scientifiques chez ces deux littérateurs impliqués dans la science. Donc, science et fiction sont ici envisagées dans une dynamique de complémentarité plutôt que d’opposition.
langue originaleFrançais
Pages (de - à)209-235
Nombre de pages28
journalRevue des littératures européennes
Numéro de publication11
Les DOIs
Etat de la publicationPublié - 2017

mots-clés

  • astronomie
  • scientifisation
  • roman astronomique
  • Camille Flammarion
  • Henry de Graffigny

Contient cette citation