Les émotions académiques vécues lors de la préparation aux premiers examens universitaires: d’où proviennent-elles et que pensent les étudiant·e·s de celles-ci et de leur régulation?

Line Fischer, Marc Romainville, Pierre Philippot

Résultats de recherche: Contribution à un journal/une revueArticleRevue par des pairs

15 Téléchargements (Pure)

Résumé

Se confronter à des émotions dans l’apprentissage et savoir les réguler
constitue un dé! pour tout apprenant·e, y compris pour l’étudiant·e
universitaire confronté·e à la préparation de ses premiers examens. Au sein
de cette période, cet article investigue a) ce qui fait naître des émotions
académiques chez les 23 étudiant·e·s primo-arrivant·e·s interrogé·e·s et
b) leurs théories personnelles sur ces émotions et leur régulation. L’analyse
de contenu réalisée suggère que a) le modèle de Scherer (2001) est pertinent
à utiliser pour comprendre la source des émotions académiques générées
à cette période; b) les étudiant·e·s diffèrent dans leur vision des émotions
comme fonctionnelles ou non pour l’apprentissage. En outre, ils ou elles
considèrent que la régulation de celles-ci s’apprend et dépend du contexte
langue originaleFrançais
Pages (de - à)139-161
Nombre de pages22
journalNouveaux Cahiers de la recherche en Education
Volume23
Numéro de publication3
Les DOIs
Etat de la publicationPublié - 20 oct. 2022

mots-clés

  • genèse des émotions académiques
  • régulation émotionnelle
  • théories personnelles des étudiants
  • préparation des premiers examens universitaires

Contient cette citation