Le polémiste et l’esthète: Figurations de la polémique dans Lisbonne, dernière marge d’Antoine Volodine

Résultats de recherche: Contribution à un journal/une revueArticle

Résumé

La polémique, définie généralement comme une modalité du conflit verbal située entre la dispute et la controverse, peut également faire l’objet de figurations, c’est-à-dire de représentations fictionnelles. Dans cette perspective, cette contribution se propose d’étudier les figurations des polémiques et des polémistes dans Lisbonne, dernière marge (1990) d’Antoine Volodine. Ce roman, le cinquième de l’auteur, met en scène, au sein d’un récit second, les polémiques rythmant la vie des milieux littéraires et intellectuels d’une société imaginaire. Leur figuration complexe, détaillée dans la première partie de ce travail, rend délicate toute interprétation analogique ; pour autant, elle n’exclut pas, voire soutient, une lecture stratégique de cette œuvre en relation avec la trajectoire de l’auteur, à l’heure où ce dernier gagne en visibilité dans le champ de production restreinte et inscrit ses romans au cœur d’un cycle romanesque singulier, le post-exotisme.
langue originaleFrançais
Pages (de - à)111-124
Nombre de pages13
journalLes lettres romanes
Volume74
Numéro de publication1-2
Etat de la publicationPublié - 2020

Contient cette citation