La volition, entre motivation et cognition : quelle place dans la pratique des étudiants, quels liens avec la motivation et la cognition?

Mireille Houart, Sylviane Bachy, Sylvie Dony, Delphine Hauzeur, Isabelle Lambert, Chantal Poncin, Pauline Slosse

Résultats de recherche: Contribution à un journal/une revueArticle

Résumé

Cet article présente les conclusions d’une étude menée par le groupe AdAPTE dans le cadre de ses recherches sur la volition des étudiants de l’enseignement supérieur. Basé sur les résultats d’une enquête menée auprès de 2200 étudiants de première année répartis dans 16 établissements d’enseignement supérieur, il se focalise sur la manière dont les étudiants gèrent les conditions dans lesquelles ils se placent pour réaliser les activités d’apprentissage en autonomie et plus particulièrement la réalisation de synthèses.

Le questionnaire est divisé en trois parties. La première permet de définir le profil des répondants. La deuxième interroge la perception qu’ont les étudiants de leur motivation, de leur profil volitionnel et de leurs comportements cognitifs. Enfin, la troisième permet de déterminer comment les étudiants utilisent les stratégies volitionnelles, réparties en six catégories.

Les résultats de cette enquête ont mis en lumière différents liens. Au niveau de la motivation, un lien apparaît entre les étudiants qui se mettent facilement au travail et y restent jusqu’au bout et ceux qui expriment plus souvent un sentiment de compétence élevé et qui y prennent plus de plaisir que les autres. Au niveau de la cognition, un lien entre l’engagement cognitif et le profil volitionnel a été identifié. L’analyse de la concordance entre les stratégies génériques et leur mise en œuvre via des stratégies spécifiques a permis d’identifier lesquelles devraient être particulièrement travaillées soit avec tous les étudiants, soit avec un sous-ensemble de ceux-ci dans le cadre de l’aide à la réussite.

Grâce à ces résultats, des pistes pour rendre les étudiants plus actifs, plus attentifs et plus persévérants sont proposées aux enseignants et aux accompagnateurs méthodologiques, c’est-à-dire aux personnes qui visent le développement des méthodes de travail efficaces, personnelles et adaptées des étudiants en début d’enseignement supérieur.
langue originaleFrançais
journalRevue internationale de pédagogie de l'enseignement supérieur
Volume35(1)
Etat de la publicationPublié - 17 mai 2019

mots-clés

  • motivation
  • volition
  • cognition
  • persévérance
  • stratégies volitionnelles
  • Enseignement supérieur

Contient cette citation